Chute de 18,7% des immatriculations en France en octobre

PARIS (Reuters) - La baisse des immatriculations de voitures neuves en France s'est accélérée en octobre pour atteindre -18,7% sur un an, à 171.449 unités, avec l'effet "prime à la casse" qui touche bientôt à sa fin et un comparatif 2009 de plus en plus défavorable, a annoncé mardi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Partager

Le mois d'octobre a compté 21 jours ouvrables, contre 22 l'an dernier. En données corrigées, la baisse des ventes ressort à 14,9%.

Sur l'ensemble des dix premiers mois de 2010, les immatriculations dans l'Hexagone se replient désormais de 1,4% en données brutes et de 1,9% à nombre de jours ouvrables comparables par rapport à la même période de 2009.

Sur neuf mois, elles étaient encore de justesse en hausse de 0,8%.

Les ventes des seules marques françaises ont reculé de 19,8% en octobre, tandis que celles des marques étrangères ont baissé de 17,4%.

Les immatriculations de voitures du groupe PSA Peugeot Citroën se sont contractées de 17,3% le mois dernier tandis que celles du groupe Renault se sont repliées de 21,9%.

Même les ventes de Dacia (Logan, Sandero et Duster), la marque low cost du groupe Renault, qui bondissaient encore de 31,7% en septembre, ont accusé une baisse de 13,2% le mois dernier. Celles de la seule marque Renault ont reculé quant à elles de 23%.

Pour PSA, les immatriculations de la marque Citroën ont accusé une baisse de 15,9% et celles de la marque Peugeot ont reculé de 18,7%.

En France, la prime à la casse, initialement de 1.000 euros pour aider le secteur à faire face à la crise de 2008-2009, a été ramenée à 500 euros le 1er juillet. Cette aide publique doit être maintenue jusqu'à la fin de l'année.

Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS