Chrysler : les créanciers « dissidents » contraints d'accepter une vente accélérée

Partager

Le juge du tribunal des faillites a validé mardi 5 mai le projet de vente accélérée d'une partie des actifs de Chrysler à une nouvelle entité, rejetant les objections d'un petit groupe de créanciers « dissidents » qui cherchaient à bloquer l'alliance avec Fiat, espérant obtenir de meilleures conditions financières dans le cadre d'une liquidation.

Les repreneurs intéressés auront jusqu'au 20 mai pour proposer un plan de redressement alternatif, avec une offre au moins égale à 2,1 milliards de dollars. L'objectif est de boucler la vente le 27 mai.

R.K.

Dossier : Automobile, le crash

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS