L'Usine Auto

Chrysler : le retour en bourse ne presse pas

Publié le

Le directeur général de Chrysler affirme que le calendrier sera décidé en concertation avec les autres actionnaires.

Chrysler : le retour en bourse ne presse pas

"Cela ne presse pas." Le directeur général de Chrysler, Sergio Marchionne, relativise l'importance pour le constructeur de son retour en bourse. "Techniquement, Chrysler n'aura pas besoin d'argent du marché une fois que nous aurons finalisé cette série de financements." Ces opérations vont permettre à Chrysler de rembourser 7,5 milliards de dollars de prêts auprès des gouvernements américain et canadien.

Concernant l'introduction en bourse, "c'est quelque chose dont nous devons discuter avec les autres actionnaires de Chrysler. Il faudra donc en parler avec le fonds Veba". Sergio Marchionne affirme que le retour à la cotation servira principalement à apporter des fonds aux actionnaires, dont le fond d'investissement Veba.

De très bons résultats trimestriels

Cette décontraction du DG intervient dans un contexte très favorable pour Chrysler : le constructeur a annoncé trois jours auparavant avoir réalisé ses premiers bénéfices trimestriels depuis cinq ans.

Au premier trimestre 2011, Chrysler aura récolté 116 millions de dollars de bénéfices. Un an plus tôt, le groupe avait publié une perte nette de 197 millions de dollars.

"L'humeur qui règne (chez Chrysler) est la fierté, et je pense le réconfort de savoir que nous avançons selon les prévisions"
, avait alors commenté Sergio Marchionne.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte