L'Usine Auto

Chrysler a choisi le chemin de la Bourse

Publié le

Sergio Marchionne a tranché. Le constructeur américain va bel et bien débarquer sur les marchés financiers. Mais pas avant 2012.

Chrysler a choisi le chemin de la Bourse

C’est la voie la plus simple. Selon Sergio Marchionne, l’introduction en Bourse de Chrysler est une opportunité pour le groupe, notamment par rapport à un rachat de Fiat de la part du syndicat américain UAW, qui pourrait mettre en danger la notation du groupe italien. Le groupe Fiat détient en effet une option pour racheter la part de 45% détenue par le syndicat. S’il venait à racheter la part du syndicat, il devrait débourser quatre milliards de dollars.

Le directeur général de Chrysler a estimé que cela n’était certes pas la voie la plus simple mais la vraie réponse à apporter au groupe.
Reste que Sergio Marchionne a souligné qu’une introduction en Bourse ne se ferait pas avant 2012 en raison des conditions du marché. Elle était initialement envisagée à partir de la fin de l’année 2011.

Actuellement, Fiat détient 52% du groupe américain depuis mi-juin et sa montée au capital du groupe et le rachat de la part de 6% du Trésor américain. Il pourra obtenir 5% de plus dans le capital de Chrysler, lorsque l’américain mettra sur le marché une voiture économe en carburant fabriquée sur une plateforme commune avec Fiat.

Le patron de Chrysler et Fiat a profité de la présentation de la nouvelle Fiat Freemont à Gavi pour mettre fin à la rumeur concernant un possible intérêt pour Opel.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte