[Chronique RH] Surfer sur l’engagement

Partager
[Chronique RH] Surfer sur l’engagement
Regardez bien sur la plage : surfeurs et surfeuses pourraient bien être les modèles du salarié engagé

L’équipe des Napoléons a eu le nez creux en consacrant sa réunion arlésienne de 2017 au thème de l’engagement. Quiconque fréquente le monde des ressources humaines entend ce mot paré de supposés vertus magiques au moins une fois par jour. "Il faut avoir des collaborateurs (on ne dit plus "salarié" depuis longtemps) engagés", "il faut trouver les moyens pour les engager", "sans engagement point de valeur" …

Ce que rappellent les différents témoignages des personnalités rassemblées à Arles : c’est que l’engagement, le vrai, demande du temps : maturation de la décision de s’engager que ce soit en politique, dans les arts ou les affaires, décision de le faire et création d’une relation dans la durée. Quand on s’engage, on ne le fait pas à la légère, on s’oblige.

Or, paradoxalement, les représentants officiels de l’entreprise estiment que leurs affaires, les contraintes économiques demandent toujours plus de flexibilité. De ce hiatus apparent naît une question : peut-on s’engager dans une relation éminemment précaire et revendiquée comme telle ?

A défaut de répondre à cette question, nous pouvons faire une hypothèse. L’engagement dont on parle aussi ne peut pas être celui des grands modèles passés : un engagement politique qui emporte toute la vie, un engagement dans l’armée ou les ordres, ou même, dans la sphère privée, un mariage sans possibilité de divorces sauf circonstances exceptionnelles.. Engagement et toujours ne vont plus très bien ensemble.

L’engagement du salarié-collaborateur ne peut être que comme l’époque et l’économie, liquide. Avant, on adhérait au Parti quel qu’il fût, maintenant on like un tweet, on signe une pétition en ligne et on passe à autre chose. L’engagement version 2017 a quelque chose de cela. Pourtant, ce n’est pas parce qu’il est éphémère que l’engagement ne sera pas fort.

Le succès de Jours barbares, le récit de William Finnegan paru aux éditions du sous-sol, est à méditer. L’auteur y narre sa passion du surf. Si vous avez déjà tenté de monter sur une planche de surf, vous savez qu’il n’est pas possible de tenir debout sur celle-ci sans un engagement total de son corps et de son esprit jusqu’à ce que la vague se brise. Face à des salariés (et des actionnaires mais c’est une autre histoire) surfeurs, les DRH doivent inventer en permanence des raisons de s’engager, les renouveler et les réaffirmer. Rien ne sera jamais acquis, tout sera toujours à recommencer chaque matin.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS