Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Chronique RH] Sexiste la Silicon Valley est-elle aussi atteinte de jeunisme ?

Christophe Bys

Publié le

C'est une enquête réalisée par le moteur de recherche d'emplois Indeed qui l'affirme : pour travailler dans l'IT mieux vaut être jeune. On savait déjà que la place des femmes dans les entreprises de la Silicon Valley était problématique. On découvre qu'il en est de même pour les seniors.

Bon, déjà la nouvelle a de quoi jeter une ombre supplémentaire sur le monde merveilleux des start-up et des Gafa. Mais on franchit un cran quand on lit l'étude en détail. A force de tout disrupter et de d'accélérer le temps, les gourous du numérique ont réussi cet exploit qu'on y devient un vieux plus vite qu'ailleurs.

Aux Etats-Unis donc, 43 % des professionnels de l'IT déclarent avoir peur de perdre leur emploi en raison de leur âge. Le jeunisme de la tech se résume en quelques chiffres : un tiers des personnes ayant répondu aux questions d'Indeed indique que l'âge moyen des salariés de leur entreprise est compris entre 31 et 35 ans. 17 % avance un chiffre compris entre 20 et 30 ans, tandis que les plus de 40 ans ne réprésentent que 26 % des salariés. A titre de comparaison, les plus de 55 ans représentent 25 % de la population active aux Etats-Unis. Il y a comme un déséquilibre dans les jeunes pousses de l'économie.

Deux bémols doivent être toutefois portés. Si les jeunes ont créé des start-up, n'oublions pas qu'ils l'ont fait parce que bien souvent le marché de l'emploi stable ne leur était pas ouvert. Il ne faut donc pas venir s'étonner ensuite que les plus jeunes se sont rués sur un des rares secteurs qui leur était ouvert et où être jeune était une qualité, quand bien des entreprises classiques peinaient à proposer autre chose qu'un stage non rémunéré renouvelé six fois, suivi d'un CDD renouvelable.

Ensuite, il y a encore dix ans, quel cadre confirmé aurait quitté un poste dans une entreprise bien installée pour rejoindre un Gafa ? Qu'aurait-on dit en 2009 en apprenant qu'un pro de l'IT de Boeing quittait tout pour rejoindre Linkedin ou Facebook ?

S'en prendre au manque de diversité du monde de l'IT c'est oublier un peu vite l'histoire récente. C'est parce qu'ils ont été discriminés du marché de l'emploi que les jeunes ont créé des entreprises qui leur ressemblent. Qu'on se rassure, la jeunesse ne dure jamais longtemps et l'âge des salariés numériques augmentera à mesure que les entreprises grandiront.

 

Lire l'intégralité du rapport d'Indeed

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus