Economie

[Chronique RH] Les entreprises sommées de passer au vert

Christophe Bys ,

Publié le

[Chronique RH] Les entreprises sommées de passer au vert © kandu

Ceux qui pensent encore que l'entreprise est imperméable aux évolutions sociétales feraient bien de jeter un oeil sur une étude réalisée par Cadremploi (1). Le salarié est un citoyen qui, quand il franchit la porte de son usine ou de son bureau, possède les mêmes préoccupations qu'à la maison. Cette étude d'opinion concerne l'écologie au travail .

Ecolo à la maison et au bureau

Rien d'étonnant car un cadre sur trois déclare avoir totalement adopté une démarche écologique et 64 % avoir adopté partiellement une telle attitude. Plus révélateur encore, 87 % des cadres ayant répondu à l'enquête déclarent que leur intérêt pour la cause écologique a crû au cours des trois dernières années. Résultat : aujourd'hui, 88 % des cadres se disent écolos au bureau (22 % totalement et 62 % en partie). 

Reste que les gestes précis les plus accomplis ressemblent au strict minimum. 95 % des cadres éteignent la lumière quand ils quittent une pièce, 82 % trient leurs déchets, 73 % limitent l'usage de la climatisation ou du chauffage, 71 % éteignent leur ordinateur. 

Ils ne sont que 46 % à nettoyer leur boite mails, 34 % à débrancher leurs appareils électriques et on trouve 16 % de cadres à avoir végétalisé leur bureaux et 14 % qui utilisent un moteur de recherche économiseur d'énergie. Et ils ne sont qu'une minorité à déclarer à avoir adopté ces comportements en raison d'une politique volontaire de leur entreprise. En effet, 10 % estiment que leur entreprise les sensibilise à cette cause et 32 % qu'elle le fait en partie. 

Une préoccupation essentielle pour le choix d'un employeur

Et c'est là que les ennuis commencent pour les DRH et les responsables du recrutement. Depuis le pacte pour la planète signé par des étudiants de grandes écoles, la question environnementale semble réservée aux jeunes diplômés. Le phénomène est bien plus général. 35 % des cadres interrogés disent qu'ils intégreront ce critère dans une future recherche d'emploi. 43 % disent qu'ils le feront probablement.

Dans un marché de l'emploi porteur - de nombreux spécialistes considèrent que le marché de l'emploi cadre est au plein emploi, maints chercheurs d'emplois indiquent qu'ils vont désormais privilégier un employeur qui respecte leurs valeurs. Sachant que 81 % des personnes ayant répondu estiment que les entreprises sont trop peu engagées dans l'écologie, même si 49 % indiquent que leur entreprise a pris des mesures afin de limiter son impact environnemental, il va falloir beaucoup de savoir-faire et de faire-savoir pour attirer les candidats nécessaires. 

 

(1) Etude réalisée auprès de 967 personnes du 9 au 16 octobre auprès des bases opt-in de Cadremploi

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte