Christine Desbois, apôtre du vert

Christine Desbois 56 ans, directrice du développement durable du groupe BIC

Partager

Crédits : Guittet Pascal

Un master en sciences de l’information en poche, Christine Desbois rejoint, dans les années 1990, le groupe BIC, pour s’occuper des questions de sécurité et d’affaires réglementaires. Dès 2002, alors que le développement durable concerne surtout les grands groupes, elle convainc Bruno Bich, son PDG, de lancer un programme de développement durable, avec une équipe transversale qui produira son premier rapport en 2004.

"Il faut avoir de l’audace et une certaine force de conviction pour mettre tous les niveaux de l’entreprise autour de la table", avoue-t-elle. Elle devient la première directrice du développement durable en 2005. "La création du poste était importante, mais surtout le rattachement au directeur général délégué était un signal fort" dit-elle. Deux ans plus tard, elle impose l’idée d’un baromètre de dix indicateurs chiffrés revu tous les trois ans. Il en est aujourd’hui à sa troisième édition, avec des résultats plutôt probants : en dix ans, les consommations d’énergie à la tonne produite ont baissé de 31 %, celles d’eau de 86 %, la production de déchets de 22 %, les accidents du travail de 41 %.

Prochain objectif, outre la création d’une fondation : l’indexation des bonus du comité exécutif sur des critères de développement durable. Christine Desbois, experte en bière artisanale, a investi dans une jeune brasserie écossaise. Elle est aussi engagée dans un projet de supermarché coopératif à Paris et, via BIC, dans Nos quartiers ont du talent, le programme d’insertion des jeunes diplômés.

CONSEIL A UNE DEBUTANTE

"Etre enthousiaste et oser !"

Patrick Deniel


Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS