Quotidien des Usines

Christie-Tyler va céder l'usine du Lude et ses filiales

,

Publié le

Capital

Le groupe britannique Christie-Tyler veut céder son usine du Lude (Sarthe), qui emploie 217 personnes ainsi que l'usine d'Evron (Mayenne) et ses 80 salariés et celle de Falleron (Vendée) qui lui sont rattachées.

Le Lude et Evron, autrefois connues sous le nom de Pelletey, sont spécialisées comme le groupe dans son ensemble, dans la production de sièges et de canapés tandis que Falleron produit des bibliothèques et autres « meubles meublants ». Ces trois sites ont réalisé un chiffre d'affaires consolidé d'environ 27,5 millions d'euros en 2001 en baisse par rapport aux exercices précédents.

Le seul repreneur connu est Sylvain Sammartano, directeur général de l'entité française depuis mars 2001 après être entré dans le groupe en 1999 en tant que directeur commercial. « L'entreprise, qui a connu une succession de managers subit depuis plusieurs années une érosion de sa rentabilité », indique ce dirigeant, qui compte finaliser au cours des prochains jours son projet de reprise.

Pour relancer l'entreprise, il évoque l'hypothèse de la fermeture de l'un des sites de Christie-Tyler Continentale. Il pourrait s'agir de celui d'Evron qui est le plus petit, ce qui pourrait entraîner des suppressions de postes. Par ailleurs, la cession de l'atelier vendéen est à l'étude.

Emmanuel GUIMARD

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte