Technos et Innovations

Christian Laurent fusionne quatre laboratoires

Publié le

Christian Laurent fusionne quatre laboratoires

Le plus grand laboratoire de recherche en génie électrique. Encouragés à la fois par le CNRS et le ministère de la Recherche, quatre laboratoires toulousains viennent de fusionner pour donner naissance au Laplace (Laboratoire plasma et conversion d'énergie), une unité mixte de recherche impliquant le CNRS, l'Institut national polytechnique de Toulouse et l'université Paul-Sabatier.

«La principale difficulté a été de vaincre l'attachement des salariés à leur culture d'origine», précise d'emblée Christian Laurent, qui vient, à 54 ans, de prendre la direction de ce nouvel ensemble. Il achevait un mandat de quatre ans à la direction du LGET (Laboratoire de génie électrique de Toulouse-UPS/CNRS), l'un des quatre laboratoires concernés, les trois autres étant le LEEI (Laboratoire d'électrotechnique et d'électronique industrielle - INPT/CNRS), le CPAT (Centre de physique des plasmas de Toulouse-UPS/CNRS) et le Laboratoire d'énergétique de l'UPS.

Après deux ans passés à convaincre l'ensemble du personnel, le plus grand laboratoire français de recher che publique en génie électrique est né. Son effectif global est de 260 personnes, dont 154 permanents (106 chercheurs et enseignants chercheurs ainsi que 48 ITA - ingénieurs, techniciens, administra tifs). De notre correspondante.

Marina Angel

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte