Chômage partiel : Opel proche d'un accord dans deux usines

Le constructeur américain entend réduire l’activité de ses sites localisés en Allemagne face à la dégradation du marché automobile européen

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Chômage partiel : Opel proche d'un accord dans deux usines

Selon le Wall Street Journal, un accord pourrait être scellé dans le courant de la semaine pour mettre une partie des sites Opel au chômage partiel dès le 1er septembre. Deux sites seraient concernés : celui de Rüsselsheim (ouest de l'Allemagne) et de Kaiserslautern (ouest), qui emploient à elles deux environ 15 500 personnes.

GM voudrait ainsi instaurer plus de flexibilité pour réduire et rallonger le temps de travail en fonction de la demande, pour l’instant en berne. Le groupe pourrait alors bénéficier du système de subventions gouvernementales, instauré en Allemagne et appelé «Kurzarbeit».

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Plus grand site de production d'Opel, l'usine de Rüsselsheim produit les modèles Insignia et Astra, tandis que l'usine de Kaiserslautern fabrique des composants et des moteurs.

Le responsable du personnel de chez Opel, Wolfgang Schäfer-Klug, a confirmé la tenue de discussions au WSJ, jugeant que cela serait "un meilleur moyen" que de procéder à des licenciements. Pour l’heure, aucune information comparable n’a été évoquée concernant les sites de Bochum et Eisenach.

Au deuxième trimestre, Opel a enregistré des pertes de 361 millions de dollars. Pour le premier semestre, les pertes de GM en Europe atteignent 617 millions de dollars.

Le conseil de surveillance du groupe Opel a approuvé en juin dernier un plan stratégique visant à revenir à la rentabilité d’ici à 2016.

Le plan prévoit des investissements "massifs" dans de nouveaux produits, une stratégie de marque remaniée, avec une augmentation des exportations, la réduction des coûts de matériel, d'ingénierie et de développement ainsi que des économies supplémentaires dans le cadre de son alliance avec le constructeur PSA Peugeot-Citroën.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS