Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Chômage partiel aux Papeteries de Condat

,

Publié le

Social. La mesure prend effet ce 1er septembre : le chômage partiel entre en vigueur dans la Papeterie de Condat, au Lardin-Saint-Lazare, en Dordogne. La ligne N°6 qui produit le papier au grammage le plus épais est la plus touchée.

20 000 heures sont supprimées jusqu’à fin décembre, soit 58 jours d’arrêt. De son côté, la ligne N°4 va connaître 12 jours d’arrêt et la N°8 qui est affectée au grammage léger, porteur commercialement, ne sera stoppée que pendant quatre jours.

Au global sur ces trois machines, ce sont 33 000 heures chômées. Sans compter les répercussions sur les ateliers de première transformation du papier et celui de la coupe.
 
Pour justifier des mesures de chômage partiel, la direction de cette usine que détient le groupe Lecta avance une baisse des commandes de l’ordre de moins 10 % par rapport à 2010. La papeterie qui devait produire 525 000 tonnes de papier couché cette année, ne devrait pas dépasser 515 000 tonnes.
 
Le projet de supprimer une équipe sur la ligne de production N°6 est également en discussion avec le CE. Une quinzaine de salariés serait reclassée dans l’entreprise sur d’autres équipements.
 
Un scénario qui ajoute une couche supplémentaire d’inquiétude et de colère aux 650 salariés de l’usine. « Nous craignons que cette suppression d’une équipe ne soit que le début de l’arrêt à terme de la ligne 6. Nous sommes inquiets car nous constatons que les choix stratégiques, les commandes sont fait par le groupe Lecta. Nous n’avons aucune marge de manœuvre » indique Patricia Canto, secrétaire du CE.
 
Une expertise confiée à un cabinet extérieur a été demandé par les membres du comité d’entreprise concernant l’ajustement de la production.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle