Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Chine, Sociétés autoroutières, Areva... Toute l'actualité du 23/08/05

, , ,

Publié le


La chaussure française au bord du gouffre. Les nuages s'amoncellent pour cette filière dont la production a été quasiment divisée par deux depuis quatre ans, relève Les Echos. Jusqu'ici la crise avait surtout frappé les productions bon marché, décimant les entreprises du choletais, mais elle rattrape maintenant la chaussure de luxe implantée depuis des décennies dans la Drôme. Le tribunal de Romans a prononcé hier la liquidation judiciaire de la filiale de production de Stéphane Kélian, la fabrication sera désormais sous-traitée à l'étranger, tandis que les sociétés françaises de Charles Jourdan ont déposé le bilan, cherchant un repreneur, rapporte La Tribune. Près de 600 emplois sont menacés dans la région drômoise. Les deux marques sont étouffées par des coûts de production élevées et l'invasion de la production étrangère à bas prix, mais plus encore pénalisées par la concurrence des grandes marques de luxe et des maroquiniers qui se sont lancées sur le segment de la chaussure, ainsi que par les productions des fabricants italiens et espagnols, redoutable à l'exportation. L'effondrement de la consommation en Amérique du Nord et l'euro fort ont achevé le travail.

La Chine a besoin de pétrole. Les Chinois sont patients et obstinés, quelques semaines seulement après l'échec de la tentative de CNOOC de prendre le contrôle de l'Américain Unocal, qui avait provoqué une levée de boucliers outre-Atlantique, un autre pétrolier chinois, le numéro un CNPC lance une OPA amicale sur le groupe canadien Petrokasakhstan, rapporte vos quotidiens. L'opération serait évaluée à 3,4 milliards d'euros (4,2 milliards de dollars ), ce serait de loin la plus grosse opération jamais réalisée à l'étranger par une entreprise de l'ex-empire du milieu, loin devant le rachat de la division PC d'IBM par Lenovo. Devenu le second consommateur mondial d'or noir derrière les Etats-Unis, la Chine cherche à tout prix à sécuriser et diversifier ses approvisionnements. Pour autant, la partie n'est pas gagnée pour China National Petroleum Corp, remarque le Wall Street Journal, d'autres concurrents sont en lice, notamment indiens, comme l'inévitable groupe Mittal associé à un groupe public, qui pourrait lancer une contre-offre.

Fin du premier acte pour les sociétés autoroutières. Il y aurait dorénavant 18 candidats à l'acquisition des sociétés concessionnaires des autoroutes françaises, ceux-ci ayant remis leurs offres indicatives hier soir. Selon la Tribune se sont des investisseurs industriels et financiers, français mais également étrangers qui se sont déclarés. La question de la nationalité des acquéreurs sera délicate à gérer pour le gouvernement et elle fait déjà débat. Dans une interview aux Echos, Patrick Ollier, le président de la commission des affaires économique de l'Assemblée, souhaite que les sociétés concessionnaires restent sous contrôles français, mais ne se dit pas hostile à la présence de minoritaires étrangers. Certains prétendants comme l'Italien Autostrade ont bien appréhendé le problème en proposant des offres "francisées". En l'occurrence, ce dernier se serait associé à la Caisse des Dépôts et à un pool d'investisseurs français composé de compagnies d'assurance.

Areva pourrait renoncer à Westinghouse. Le spécialiste français du nucléaire redessine sa stratégie américaine titre La Tribune. Beaucoup au sein du groupe dirigé par Anne Lauvergeon doutent de l'opportunité de lancer une offre sur Westinghouse Electric, filiale du Britannique British Nuclear Fuels (BNFL). Les réglementations anti-trust ainsi que l'incompatibilité des offres techniques EPR d'Areva et AP1000 de Westinghouse, leurs générations de nouveaux réacteurs respectifs, poussent à renoncer à faire une offre. D'autant plus que de nombreux concurrents restent en course, telles que l'Américain General Electric et le Nippon Mitsubishi Heavy Industries, ce dernier étant un partenaire de longue date de Westinghouse. Areva déjà très présent aux Etats-Unis où il réalise presque un cinquième de son chiffre d'affaires, souhaite défendre seul ses positions.

Volkswagen devra encore baisser ses coûts. Le constructeur de Wolfsburg devra diminuer les salaires pour rester compétitif, affirme Daniel Coppens, président de Volkswagen France, dans un entretien à La Tribune. Taux de change défavorable, guerre des prix aux Etats-Unis, ouverture du marché chinois, retards dans les renouvellements de modèles ont pesé sur les profits. Mais il insiste surtout, à l'instar d'autres industriels allemands sur la nécessité de diminuer les coûts en recherche et développement, vente-marketing et production pour compenser les facteurs externes défavorables. Il prédit inévitablement une diminution des revenus et de la qualité de vie des salariés outre-Rhin.

Whirlpool va fusionner avec Maytag. C'est quasiment fait annoncent Les Echos et le Financial Times, Whirlpool devrait prendre le contrôle du numéro trois américain du secteur, il aurait signé hier soir un accord de fusion avec Maytag, convoité un temps par le Chinois Haier. Le dernier concurrent en lice, un consortium emmené par le fonds d'investissement Ripplewood aurait jeté l'éponge. L'opération pourrait avoisiner 2,7 milliards de dollars, dont 1,7 milliard en numéraire et près d'un milliard en reprise de dettes. Si les autorités de la concurrence, qui pourraient obliger les deux groupes à céder des actifs, donne son aval, c'est un nouveau numéro un mondial du secteur qui va émerger devant le Suédois Electrolux.


Didier RAGU

A demain !
 

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus