Chine: Les importations ont progressé en mai à un rythme inédit en 10 ans

PEKIN (Reuters) - Les importations de la Chine ont progressé en mai à leur rythme le plus rapide en dix ans, sous l'effet de la flambée des prix des matières premières, tandis que les exportations du pays ont raté le consensus, montrent les données officielles publiées lundi.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Chine: Les importations ont progressé en mai à un rythme inédit en 10 ans
Les importations de la Chine ont progressé en mai à leur rythme le plus rapide en dix ans, sous l'effet de la flambée des prix des matières premières. /Photo prise le 19 octobre 2020/REUTERS/Aly Song

D'après les données des douanes chinoises, les exportations ont progressé le mois dernier de 27,9% en rythme annuel, alors que les analystes anticipaient une hausse de 32,1% après +32,3% en avril.

Les importations ont augmenté de 51,1% sur un an, marquant une accélération après la croissance de 43,1% enregistrée en avril mais s'établissant en deçà du consensus qui ressortait à 51,5%. Il s'agit de la plus forte croissance des importations depuis janvier 2011.

Selon les données officielles, l'excédent commercial de la Chine en mai ressort à 45,53 milliards de dollars, contre 42,86 milliards de dollars le mois précédent, alors que les économistes s'attendaient en moyenne à un montant de 50,5 milliards de dollars.

Les analystes estiment que le rebond modéré de la demande en provenance des marchés en développement et les perturbations liées à la crise sanitaire du coronavirus dans d'autres économies ont bénéficié aux exportations chinoises.

Cependant, les exportateurs chinois font face à une hausse des coûts des matériaux bruts, une augmentation des frais de fret et des problèmes logistiques qui affectent leur compétitivité commerciale.

(Liangping Gao, Stella Qiu et Ryan Woo; version française Jean Terzian)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS