Chine: Les exportations ont grimpé en novembre au rythme le plus rapide depuis février 2018

par Gabriel Crossley et Lusha Zhang
Partager
Chine: Les exportations ont grimpé en novembre au rythme le plus rapide depuis février 2018
Les exportations chinoises ont progressé en novembre à leur rythme le plus rapide depuis février 2018, soutenues par la demande globale et la reprise de l'activité manufacturière, ce qui a conduit la deuxième économie mondiale à enregistrer un excédent commercial record. /Photo d'archives/REUTERS/China Daily

PÉKIN (Reuters) - Les exportations chinoises ont progressé en novembre à leur rythme le plus rapide depuis février 2018, soutenues par la demande globale et la reprise de l'activité manufacturière, ce qui a conduit la deuxième économie mondiale à enregistrer un excédent commercial record.

Les exportations ont progressé de 21,1% en novembre, les importations ont quant à elles augmenté de 4,5%, d'après les données publiées lundi par les douanes chinoises.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une progression des exportations de 12,0% par rapport à l'année dernière après une hausse de 11,4% en octobre.

Les importations étaient attendues en hausse de 6,1% après une hausse de 4,7% le mois précédent.

Selon les analystes, l'amélioration de la demande intérieure et la hausse des prix des matières premières ont contribué à soutenir ce résultat.

Selon les données des douanes, l'excédent commercial de la Chine en novembre ressort à 75,42 milliards de dollars, le plus important enregistré depuis au moins 1981, date à laquelle les données de Refinitiv ont débuté.

Les économistes anticipaient en moyenne un montant de 53,50 milliards de dollars, après 58,44 milliards de dollars en octobre.

Les exportations chinoises ont bénéficié de la demande étrangère pour les équipements de protection individuelle (EPI)et les produits électroniques nécessaires au télétravail, ainsi qu'une hausse de la demande à l'approche de la période de Noël, écrivent des analystes de Nomura dans une note.

"Selon nous, les exportations chinoises devraient continuer leur croissance dans les mois à venir au vu de la dégradation de la situation à l'étranger à cause de l'épidémie de COVID-19", ajoutent-ils.

Les analystes de Nomura ont cependant noté des signes indiquant que la demande pour les produits liés à la pandémie était en perte de vitesse.

(version française Camille Raynaud, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS