Chine: Evergrande n'est pas "trop gros pour faire faillite", avertit le Global Times

HONG KONG (Reuters) - Le rédacteur en chef du journal d'Etat chinois Global Times a averti le géant de la promotion immobilière Evergrande, lourdement endetté, qu'il ne fallait pas que le groupe mise sur un sauvetage de l'Etat sur la base de l'hypothèse qu'il est "trop gros pour faire faillite".

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Chine: Evergrande n'est pas
Le rédacteur en chef du journal d'Etat chinois Global Times a averti le géant de la promotion immobilière Evergrande, lourdement endetté, qu'il ne fallait pas que le groupe mise sur un sauvetage de l'Etat sur la base de l'hypothèse qu'il est "trop gros pour faire faillite". /Photo prise le 25 août 2021/REUTERS/Tyrone Siu

Il s'agit du premier commentaire paru dans un média public mettant en doute le renflouement par le gouvernement du deuxième promoteur immobilier du pays, qui a de nouveau chuté en Bourse vendredi en raison en raison des craintes d'un éventuel défaut de paiement.

Evergrande affiche une dette d'environ 1.970 milliards de yuans (près de 260 milliards d'euros) et beaucoup craignent de le voir contraint de se déclarer en cessation de paiement, ce qui pourrait avoir des répercussions sur l'ensemble du système financier chinois.

Dans un commentaire sur le réseau social WeChat, le rédacteur en chef du Global Times, Hu Xijin, a déclaré jeudi qu'Evergrande devait se tourner vers le marché pour trouver son salut, et non vers le gouvernement.

Il a jugé peu probable qu'une faillite éventuelle d'Evergrande ne déclenche une crise financière aussi grave que celle connue après la chute de Lehman Brothers en 2008.

Le Global Times est un tabloïd nationaliste publié par le Quotidien du peuple, l'organe de presse officiel du Parti communiste chinois. Ses opinions ne reflètent pas nécessairement la pensée officielle des responsables politiques.

A la Bourse de Hong Kong, l'action Evergrand chutait de 5,32%, au plus bas depuis octobre 2011. China Minsheng Banking Corp, une des principaux créanciers d'Evergrande, reculait de 4,97%, à un plus bas historique.

(Reportage par Clare Jim; Blandine Hénault pour la version française, édité par)

0 Commentaire

Chine: Evergrande n'est pas "trop gros pour faire faillite", avertit le Global Times

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS