Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

China Three Gorges sonde Engie et d'autres groupes européens pour les actifs d'EDPR USA

, , , ,

Publié le , mis à jour le 27/06/2018 À 07H35

China Three Gorges discute avec des entreprises européennes, dont le Français Engie, au sujet des actifs d'EDP dans les énergies renouvelables aux États-Unis. Une façon pour le groupe chinois de parer aux objections des autorités américaines, a appris Reuters le 26 juin. En mai, CTG a soumis une offre pour prendre le contrôle de l'entreprise portugaise.

China Three Gorges sonde Engie et d'autres groupes européens pour les actifs d'EDPR USA
China Three Gorges discute avec Engie au sujet des actifs d'EDP dans les énergies renouvelables aux États-Unis.
© Aurélie Barbaux

China Three Gorges (CTG) discute avec des sociétés européennes de services aux collectivités pour évaluer leur intérêt envers les actifs d'EDP dans les énergies renouvelables aux États-Unis, ont dit trois sources bancaires proches du dossier le mardi 26 juin.

Ce faisant, le groupe chinois veut parer à tout objection à la reprise du groupe d'énergie portugais qui pourrait émaner d'autorités américaines devenues très tatillonnes face aux investissements chinois, ont dit les sources à Reuters.

China Three Gorges, une société publique chinoise de services aux collectivités, a contacté Enel, Iberdrola, Engie, E.ON et RWE. Engie serait intéressé par les actifs américains mais les autres probablement pas, ont précisé les sources.

Engie a déclaré le mardi 26 juin qu'il n'envisageait pas de faire une offre sur la filiale énergies renouvelables d'EDP (EDP Renovaveis EDPR), démentant ainsi des informations en ce sens. "Engie ne prépare pas et n'envisage pas d'offre sur EDPR. Il y a pas de délibérations, aucune décision n'a été prise", a déclaré un porte-parole du groupe.

EDP est la plus grande entreprise du Portugal

Les autres groupes européens n'ont fait aucun commentaire. Chine Three Gorges n'a pas répondu aux sollicitations de commentaires.

China Three Gorges (CTG) a soumis en mai une offre pour prendre le contrôle d'EDP, la plus grande entreprise du Portugal. La valeur totale de l'opération s'élève à 9,07 milliards d'euros si l'on ne tient pas compte de la participation de 23% que CTG possède déjà dans EDP, dont il est le premier actionnaire.

Les actifs renouvelables américains sont valorisés dans les 6,7 milliards d'euros, alors que la valeur d'entreprise d'EDPR approche les 14 milliards d'euros, selon Caixa Bank BPI.

 

Avec Reuters (Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle