Technos et Innovations

Chimie : Les micro-algues à l'assaut des façades

Olivier James ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Faire en sorte que les bâtiments deviennent de véritables usines de production de micro-algues. C'est le but des prototypes de capteurs solaires biologiques développés par l'agence d'architecte X-TU Architects, le laboratoire Gepea de l'université de Nantes et le consortium SymBio2. Ces photobioréacteurs plats peuvent s'intégrer en face arrière d'un panneau de mur-rideau de bâtiment, afin de constituer une bio-façade. Ils contiennent des micro-algues en solution qui, pour se développer, sont mises en contact avec les eaux grises de l'édifice (peu chargées en matières polluantes) et l'énergie solaire. À la clé ? Une production potentielle de 33 tonnes de biomasse par hectare (l'équivalent de la façade d'une grande tour). Les développeurs de cette technologie envisagent avant tout une production à[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte