L'Usine Auto

Chez PSA Rennes, "c'est beaucoup plus fort que prévu"

, , , ,

Publié le

Cette usine emploie à ce jour 5 400 salariés, elle va se séparer de 1 400 collaborateurs, car ses productions de véhicules haut de gamme sont en forte chute.

Chez PSA Rennes, c'est beaucoup plus fort que prévu
Citroën C5
© D.R. - PSA

Jean-Luc Perrard, le directeur du site de PSA à Rennes (Ille-et-Vilaine) vient de l'annoncer au cours d'une conférence de presse, "1 400 emplois vont être supprimés. Un comité central d'entreprise est prévu le 25 juillet prochain. Nous exposerons aux représentants du personnel les mesures concrètes envisagées". L'usine table sur le volontariat mais les licenciements seront inévitables.

"Cette décision, continue Jean-Luc Perrard est incontournable puisque notre volume de production baisse". L'an passé, cette usine a produit 181 000 véhicules répartis entre les modèles de haut de gamme C5 et C6 de Citroën et 508 de Peugeot. Pour 2012, le volume va être ramené à 140 000 voitures. Il est annoncé un nouveau véhicule, mais pas avant 2016.

Les syndicats sont sous le choc, "on tablait sur 1 000 suppressions d'emploi, c'est beaucoup plus fort que prévu", explique le syndicat UNSA. "L'évolution de la situation est très inquiétante, précise la CGT, cette usine employait 12 000 salariés il y a 10 ans, on s'oriente vers une fermeture".

La sous-traitance de proximité va aussi souffrir. Près de 18 000 emplois en dépendent. Des réductions d'effectifs seront certainement annoncées dans les prochaines semaines.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte