Chez les start-up, Engie chasse des idées mais surtout des produits

Pour muscler leur innovation, les grandes entreprises ont trouvé un nouveau levier : la création de fond d’investissement corporate pour s’inviter au capital des start-up. le fonds New Ventures d'Engie a justement un an. L'occasion d'un premier bilan. 

Partager
Chez les start-up, Engie chasse des idées mais surtout des produits

A l’image d’autres entreprises industriels comme Total, Orange ou encore Air Liquide, Engie a lancé il y a tout juste un an son fonds corporate New Ventures, pour accompagner les start-up. Depuis sa création en mai dernier ce fonds, doté de 100 millions d’euros, a pris des participations dans quatre entreprises pour des montants élevés.

La dernière, Tendril, une société américaine spécialisée dans l’efficacité énergétique du secteur résidentiel a ainsi été doté par Engie de 7,2 millions de dollars. Ces quatre entreprises constituent pourtant la partie émergée du travail de chasse et de sélection de l’équipe d’Engie New Ventures. "Cette année nous avons regardé 400 dossiers et nous avons mené 25 due diligence pour choisir 4 entreprises", dévoile Hendrik Van Asbroeck, directeur Engie New Ventures. Et l'entreprise ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’elle vient d’installer un membre de son équipe directement à San Francisco.

Mais quelles sont les critères de sélection ? Alors que certains comme Air Liquide (avec son fond corporate Aliad), mettent en avant la recherche de savoir-faire et de technologie, Engie ne cache pas une approche beaucoup plus proche des marchés. "Nous investissons dans des start-up qui ont montré qu’elles étaient capable de vendre au-delà des idées, de véritables produits", explique Jean-Louis Blanc, directeur commercial, nouveaux métiers et innovation d’Engie. Au delà de la production d'énergie, l'entreprise s'oriente sur le sujet plus global de l'efficacité ou de la maintenance.

Si une start-up a déjà identifié son marché et réussit une première percée commerciale, ce n’est pas pour autant qu’elle doit s’arrêter en si bon chemin. Les équipes des start-up sont tout de suite mises en contact avec les opérationnels des business unit d’Engie pour trouver de nouvelles applications.

Thibault Miquel, responsable business chez Redbird, qui a accueillit Engie à son capital cette année témoigne de l’impact fort de cette fertilisation croisée. La jeune société spécialiste en décryptage d’images de drones est déjà à la manœuvre avec Cofely (filiale d’Engie) pour des missions de maintenance sur un grand nombre d’installations dans le tertiaire ou l’industrie. "Cela accélère notre déploiement. Avec les équipes d’Engie nous sommes immédiatement en prise direct avec les responsables de la maintenance plutôt que de passer par un processus plus lent avec les services innovation des entreprises". De leur côté, comme les équipes d’Engie connaissent bien les problématiques de leur client, elles peuvent orienter le développement des start-up. Objectif : plus de valeur ajoutée pour tout le monde.

Anne-Sophie Bellaiche

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Stagiaire - Inspecteur Equipements Sous Pression et TMD (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - Stage - Saint Genis Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

25 - CC DU LOUE LISON

Travaux d'entretien de la voirie de la Communauté de Communes Loue Lison.

DATE DE REPONSE 17/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS