Chez Euralis, la crise du foie gras risque d'entraîner chômage technique et hausse des prix

Euralis, le groupe coopératif basé à Pau (Pyrénées-Atlantiques), est l'un des premiers fabricants de foie gras français. Il estime que les mesures sanitaires imposées par le gouvernement pour éradiquer la grippe aviaire vont entraîner une chute de 30 % de la production pour les éleveurs cette année

Partager

"Les mesures décidées par le gouvernement pour faire disparaître le virus influenza concernent, pour Euralis, 320 producteurs coopérateurs du Sud-Ouest. Il s'agit d'une activité principale pour 75 % d'entre eux et leur production sera réduite de 30 %", a indiqué le groupe coopératif, jeudi 28 janvier. Euralis, qui produit chaque année 4,5 millions de canards IGP (indication géographique protégée) Sud-Ouest et autant en IGP Grand Ouest (Pays-de-la-Loire et Bretagne), ne pourra satisfaire l'ensemble de la demande.

Bientôt du chômage technique dans les usines

Le site industriel de Maubourguet (Hautes-Pyrénées), où sont réalisées les opérations d'abattage et de transformation des canards, est particulièrement touché. 300 des 500 salariés du site pourraient être affectés par des mesures de chômage technique, appelé désormais "activité partielle". "Pour en atténuer les effets, nous envisageons des plans de formation", nous a indiqué Christian Pees, le président d'Euralis, qui a rencontré le personnel pour évoquer cette éventualité.

Autre conséquence majeure pour le groupe, "les mesures de biosécurité des élevages vont entraîner des investissements et engendrer des hausses de coût de production. Il faudra plus de contrôle sanitaire au moment du redémarrage de l'activité et donc davantage investir, explique-t-il. La priorité, c'est l'indemnisation des accouveurs, éleveurs, transformateurs et salariés. L’État doit jouer son rôle."

Le foie gras sera plus cher

Du côté d'Euralis, "notre mission est de faire comprendre et accepter aux consommateurs qu'ils devront payer plus cher leur foie gras, en raison de la hausse des coûts de production", assure Christian Pees.

Aujourd'hui, Euralis commercialise ses produits dans la grande distribution sous la marque Montfort (25 % de parts de marché pour le foie gras cru et 14 % pour le mi-cuit). Dans la restauration "hors foyer", le groupe occupe 15 % du marché français avec la marque Rougié.

Le groupe coopératif palois, qui rassemble 12 000 agriculteurs et 5 200 employés, a enregistré un chiffre d’affaires de 1,504 milliard d’euros brut (1,256 milliard net) en hausse de 2,7 % sur l’exercice 2014/2015, clos au 31 août.

Nicolas César

0 Commentaire

Chez Euralis, la crise du foie gras risque d'entraîner chômage technique et hausse des prix

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS