Chez Dassault, le Rafale vole au secours du Falcon

Avec deux fois plus de Rafale que de Falcon dans son carnet de commandes, le groupe français Dassault absorbe la morosité persistante du marché de l’aviation d’affaires.

Partager
Chez Dassault, le Rafale vole au secours du Falcon

Plus que jamais, la dualité du modèle Dassault fait la démonstration de sa pertinence. La multiplication des contrats à l’export du Rafale atténue la faiblesse persistante des ventes des avions d’affaires Falcon. Depuis 2015, le carnet de commandes de l’avionneur fait la part belle au militaire, alors que le civil tenait jusque-là la dragée haute. Et les résultats commerciaux dévoilés lundi 7 janvier confirment la tendance : le carnet de commandes de l’industriel français est resté stable en 2018, avec 101 Rafale – comme en 2017 – dont 73 à l’export, et 53 Falcon, contre 52 l’année précédente.

Dassault est en proie à un marché de l’aviation d’affaires qui depuis une dizaine d’années peine à redécoller, comme en témoigne la

croissance de 1,3% du segment des jets d’affaires en 2017 avec un total de 676 commandes, selon les chiffres de l'association des fabricants d'avions privés GAMA. Malgré tout, l’industriel enregistre une hausse de ses commandes en 2018, avec 42 Falcon vendus, contre 38 en 2017.

A LIRE AUSSI

2015, l’année où Dassault aura vendu plus de Rafale que de Falcon

Les Rafale paradent

Un léger mieux malgré l’arrêt du développement du Falcon 5X décidé en décembre 2017, en raison des difficultés rencontrées par Safran pour mettre au point le moteur de l’appareil, le Silvercrest. Impossible de savoir à ce stade si son remplaçant, le Falcon 6X, a déjà engrangé des commandes et contribuera à redresser à court terme le carnet de commandes. Reste que le niveau de livraisons affiche une baisse significative avec 41 Falcon livrés en 2018, contre 49 en 2017. On est loin du pic historique enregistré en 2010 avec 95 appareils livrés…

Face au marasme du secteur civil, Dassault profite à plein de sa bonne fortune dans le domaine militaire, pour lequel l’Egypte, le Qatar et l’Inde l’ont plébiscité. En comptabilisant les 12 Rafale commandés par le Qatar, l’avionneur cumule à ce jour 96 commandes à l’export. Un dynamisme commercial qui se voit dans la production : Dassault a livré 12 Rafale en 2018 dont 9 à l’export, contre 9 appareils en 2017 dont 8 à l’export. La bonne santé de son activité militaire devrait se refléter sur les résultats financiers du groupe, qui seront annoncés le 28 février prochain.

0 Commentaire

Chez Dassault, le Rafale vole au secours du Falcon

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS