chez ChÉreau Il améliore le soudage

L'installation d'ALW utilisée par ce fabricant de véhicules frigorifiques augmente les cadences et la qualité de soudures.
Partager

Chéreau est l'un des plus grands constructeurs européens de véhicules frigorifiques. Il emploie plus de 650 personnes qui produisent plus de 3 500 châssis par an, de 3,5 tonnes à 39 tonnes dans ses usines d'Avranches et de Ducey (Manche). Pour faire face à une compétition féroce dans ce domaine, l'entreprise est perpétuellement à la recherche des moyens propres à améliorer sa productivité et sa réactivité. C'est le cas dans le domaine du soudage. Elle utilisait déjà une machine à souder spéciale, conçue et fabriquée par Air liquide Welding (ALW). Mais « en 2006, un audit interne a cependant recommandé l'utilisation de robots de soudage pour la fabrication des châssis », explique Philippe Raboeuf, ingénieur applications chez Chéreau. Pour ne pas rater sa première expérience robotique, l'entreprise a décidé de se faire la main sur un sous-ensemble simple (une plaque d'attache située à l'avant du châssis d'un semi-remorque) mais nécessitant beaucoup de soudures.

Une qualité constante pour les pièces

Pour cela, ALW a proposé une solution qui a été testée avec succès sur son site de Commercy (Meuse), son pôle européen robotique. Ces essais ont mis en évidence un important besoin d'apport de métal pour réaliser les cordons de soudure exigés. ALW a donc développé une solution utilisant son fil fourré Oerlikon X74, permettant un taux de dépôt largement supérieur à un fil massif. La programmation avec une passe de pénétration et une passe avec balayage a permis de répondre totalement au besoin de Chéreau.

Mise en service en août 2007, l'installation comprend trois zones de soudage. Chacune d'entre elles est accessible par un robot suspendu Arc Mate 120iB 10L de Fanuc Robotics avec un rayon d'action de 1 885 mm au poignet. Une première zone comprend un positionneur entre pointes de 3 m, de charge de 500 kg, destiné au soudage de sous-ensembles. Les deux autres zones permettent le soudage des plaques d'installation robotisée.

« Le choix d'une solution robotisée a également été influencé par la difficulté de trouver des soudeurs qualifiés », indique l'expert. La plaque contient en effet plus de 110 soudures d'angle exigeant un apport de métal important, ce qui rend cette tâche difficile à exécuter manuellement avec une qualité constante. Depuis la mise en place de l'installation robot, trois opérateurs suffisent à la tâche là où il en fallait six sur deux postes.

Le robot a également mis en évidence des défauts dans les pièces primaires. Ces défauts concernaient principalement les préparations et n'étaient pas identifiés lors de la soudure manuelle car les soudeurs compensaient les jeux. « Le robot n'ayant pas cette capacité, nous avons dû nous assurer que toutes les pièces fournies étaient dans les tolérances », explique le spécialiste de Chéreau. Résultat : la qualité des pièces fabriquées est devenue constante car cette contrainte a conduit l'entreprise à améliorer le contrôle qualité.

LE PROBLÈME

- Mettre en oeuvre une installation de soudage automatisée pour augmenter la productivité.

LA SOLUTION

- Robot Fanuc Arc Mate 120iB 10L suspendu sur potence 4 positions (axe robotisé).

LES ATOUTS DU ROBOT

- Un cycle soudage réduit de 25 % (37 minutes au lieu de 50 manuellement). - Une capacité de production doublée. - Une amélioration notable de la qualité et de l'aspect des soudures.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS