Chez Airbus, Montebourg promeut la coopération industrielle franco-allemande

Le 16 juin, le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg a fait visiter la chaine d'assemblage de l'A350 d'Airbus, à Toulouse, à son homologue allemand. L'occasion d'ériger le groupe d'aérospatiale et de défense comme un exemple de la coopération industrielle franco-allemande pour promouvoir d'autres alliances, Alstom-Siemens dans le viseur.

Partager
Chez Airbus, Montebourg promeut la coopération industrielle franco-allemande

La "réussite industrielle d’Airbus" brandie comme un étendard de la coopération franco-allemande.

En visite sur la ligne d'assemblage final de l'Airbus A350 à Colomiers (Haute-Garonne), le 16 juin, le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg a trouvé un allié en la personne de Sigmar Gabriel, son homologue et vice-chancelier allemand, pour promouvoir les alliances industrielles entre les deux pays voisins.

Pour Arnaud Montebourg, Airbus est le symbole d’une "de la force industrielle de l’Allemagne et de la France, d'une union économique, financière, politique et technologique". "Le tour de force d’Airbus, c’est d’assembler des avions, mais aussi d’assembler des nationalités", a martelé le ministre.

Difficile de ne pas y voir là un appel du pied à l'alliance en cours de négociation au plus haut sommet de l'Etat entre le conglomérat français Alstom et son concurrent allemand Siemens, qu'il encourage depuis plusieurs semaines.

"Tous ceux qui ont des doutes sur l'Europe et la relation franco-allemande devraient venir à Toulouse chez Airbus !", a corroboré Sigmar Gabriel. En creux, l'"Airbus de l'énergie" européen cher à François Hollande et ses homologues allemands. Seulement voilà, quelques heures plus tard, après l'officialisation de l'offre commune de Siemens et du japonais Mitsubishi Heavy Industries sur Alstom, l'"Airbus de l'énergie" s'envole.

Siemens ne semble en effet intéressé que par les turbines à gaz d'Alstom, insistant depuis le dépôt de l'offre sur le "champion européen du ferroviaire" qu'il entend créer avec le groupe français en apportant l'ensemble de ses activités de transport ferroviaire "dans une société commune dirigée par Alstom".

Si l'offre de Siemens-MHI est avalisée, à défaut d'"Airbus de l'énergie", les dirigeants français et allemands devront probablement se contenter d'un "Airbus du ferroviaire".

Elodie Vallerey

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS