Chevron Phillips Chemical lorgne Nova Chemicals

(Reuters) - ?Chevron Phillips Chemical Company, une coentreprise de Chevron et Phillips 66, a proposé de racheter le groupe pétrochimique canadien Nova Chemicals pour plus de 15 milliards de dollars (13,2 milliards de dollars) dette comprise, a-t-on appris jeudi de sources proches des tractations.
Partager
Chevron Phillips Chemical lorgne Nova Chemicals
?Vue sur le site Chevron Phillips Chemical Co au Texas. Chevron Phillips Chemical Company, une coentreprise de Chevron et Phillips 66, a proposé de racheter le groupe pétrochimique canadien Nova Chemicals pour plus de 15 milliards de dollars (13,2 milliards de dollars) dette comprise. /Photo d'archives/REUTERS/Adrees Latif

L'acquisition permettrait à Chevron Phillips Chemical, l'un des principaux acteurs de la pétrochimie dans le monde, de monter en échelle et d'élargir sa gamme de produits.

Mubadala Investment, le fonds souverain d'Abou Dhabi qui est le propriétaire de Nova Chemicals, étudie depuis le début de l'année la possibilité d'une vente de Nova Chemicals, qui développe et fabrique des produits chimiques et résines plastiques.

Rien ne dit qu'il acceptera l'offre et d'autres prétendants pourraient encore se faire connaître, ont souligné les sources. Mubadala pourrait aussi décider de conserver une participation dans le groupe canadien dans le cadre d'un accord, a ajouté l'une d'elles.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès de Nova Chemicals, Mubadala, Chevron et Phillips 66.

Nova Chemicals, fondé en 1954 à Calgary, a réalisé sur les trois premiers mois de l'année un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissement (Ebitda) de 271 millions de dollars, contre 418 millions un an plus tôt, selon son site internet.

La société, alors en grande difficulté, avait été acquise par Abou Dhabi en 2009 pour 500 millions de dollars et elle a depuis connu une forte croissance dans le sillage du boom du schiste en Amérique du Nord.

Fondée en 2000, la coentreprise Chevron Phillips Chemical compte 31 sites de production répartis entre les Etats-Unis, Singapour, l'Arabie saoudite, le Qatar et la Belgique. Son chiffre d'affaires a atteint 12 milliards de dollars l'an dernier, selon son site internet.

(Greg Roumeliotis et Harry Brumpton à New York, avec les contributions de Saeed Azhar et Hadeel Al Sayegh à Dubaï, Véronique Tison pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS