Chevron ne va pas surenchérir pour Anadarko, la voie est libre pour Occidental et Total

Chevron a annoncé le 9 mai qu'il n'entendait pas relever son offre de 33 milliards de dollars sur Anadarko, la compagnie pétrolière américaine spécialisée dans le schiste, qui a annoncé dès le 6 mai avoir troqué la proposition de la "major" pour celle, plus élevée, de son concurrent Occidental Petroleum.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Chevron ne va pas surenchérir pour Anadarko, la voie est libre pour Occidental et Total
Chevron a annoncé le 9 mai qu'il n'entendait pas relever son offre de 33 milliards de dollars sur Anadarko. /Photo d'archives/REUTERS/Lucy Nicholson

Chevron jette l'éponge. La major ne surenchérira pas sur la nouvelle offre d'Occidental Petroleum, désormais soutenue par Berkshire Hathaway, le conglomérat du milliardaire Warren Buffett, et par un accord de revente des actifs africains d'Anadarko à Total.

Comme prévu dans le cadre de l'accord de fusion entre Chevron et Anadarko qui avait été annoncé le 12 avril, le premier recevra une indemnité de rupture d'un milliard de dollars du second. Dans des échanges d'avant-Bourse, le titre Chevron avançait de 3,7% tandis que l'action Occidental cédait 5%.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Total intéressé par le gaz et le pétrole africains d'Anadarko

Occidental, qui avait annoncé dimanche avoir augmenté la composante numéraire de son offre sur Anadarko, a mis 38 milliards de dollars (34 milliards d'euros) sur la table, hors reprise de dette (57 milliards de dollars au total).

Le 30 avril, Occidental avait annoncé que Berkshire Hathaway, le conglomérat dirigé par le milliardaire Warren Buffett, investirait 10 milliards de dollars afin de l'aider à financer le rachat d'Anadarko.Total a pour sa part fait état le 5 mai d'un accord avec Occidental, en vue du rachat pour un montant de 8,8 milliards de dollars d'actifs africains d'Anadarko au cas où l'offre d'Occidental sur ce dernier serait couronnée de succès. Des synergies évidentes apparaissent entre les actifs gaziers de Total et ceux d'Anadarko en Algérie, ainsi que sur le gaz et le terminal de GNL au Mozambique. Un pôle intéressant pourrait se développer en Afrique australe si Total confirme les découvertes encourageantes annoncées en février à Brulpadda au large de l'Afrique du Sud.

Avec Reuters

0 Commentaire

Chevron ne va pas surenchérir pour Anadarko, la voie est libre pour Occidental et Total

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS