Cherbourg : un terminal pour les vracs et 30 emplois

Investissement

Partager

Après l’autorisation d’exploitation donnée par le préfet, le port de Cherbourg (Manche) va investir 4 millions d’euros pour la création d’un terminal pour les vracs secs. « Le premier objectif est le lancement d’un trafic de charbon », précise Thierry Lenepveu, responsable commercial du port, « il s’agit de recevoir via des navires de grands gabarits, du charbon qui est ensuite réembarqué vers l’Angleterre sur des unités plus petites. Mais les investissements que nous allons réaliser sur 6 hectares, équipements techniques, terre plein, grue… seront utilisables pour les vracs secs en général, à l’instar des tourteaux de soja. In fine, l’objectif est de redynamiser le port en direction des vracs secs non volatiles ».

Opérationnels dès juillet prochain, les nouveaux équipements, doivent permettre au port de traiter 1, 25 million de tonnes charbon en 2 010, puis environ 3 millions de tonnes en 2 011 avec en point de mire, 4 millions en 2014. Le lancement de l’activité s’accompagnera de la création de 30 emplois.

Si des associations écologistes, notamment Greenpeace, opposées au projet sont montées au créneau à la suite du feu vert de la préfecture, du côté du port les responsables affirment que toutes les études ont été menées pour en faire un terminal exemplaire au plan environnemental.

De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois

L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » est disponible. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

0 Commentaire

Cherbourg : un terminal pour les vracs et 30 emplois

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS