Tout le dossier Tout le dossier

CHEMPARC : Le bassin de Lacq aux avant-postes de la transition énergétique

Plus grand site d’exploitation gazière d’Europe jusqu’à 2013, le site de Lacq (64) poursuit sa mutation industrielle sous l’impulsion du GIP CHEMPARC.

 

Partager
CHEMPARC : Le bassin de Lacq aux avant-postes de la transition énergétique

Après avoir prospecté des projets industriels d’envergure, choix a été fait de lancer CHEMSTARTUP. Depuis 10 ans, 15 M€ ont été investis pour l’accueil de jeunes pousses au sein de cet écosystème à l’expertise unique : une 3e tranche immobilière de 3 500 m2 est lancée afin d’accueillir en production les pilotes industriels validés des 10 sociétés en développement. Les domaines de la chimie verte, des géosciences, du stockage d’énergie, du bio-contrôle ou des matériaux composites sont représentés.

De grands projets sont aussi attendus d’ici 2022 pour du biogaz, de l’hydrogène vert, du traitement/ré-exploitation de déchets ultimes. CHEMPARC s’est aussi positionné pour l’accueil d’un projet de carburant alternatif aéronautique et un pilote expérimental de capture du CO2.

https://www.chemparc.fr/

Sujets associés