Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Chemins de fer marocains : près de 700 millions d'euros d'investissements en 2015, dont plus de la moitié pour le TGV

, ,

Publié le

L'Office national des chemins de fer marocain va consacrer cette année 7,5 milliards de dirhams à ses projets d'extension et de modernisation de lignes, matériels et infrastructures. Dont un budget de 4 milliards est réservé à la ligne à grande vitesse.

Chemins de fer marocains : près de 700 millions d'euros d'investissements en 2015, dont plus de la moitié pour le TGV
Travaux LGV Maroc
© dr

En 2015, l'Office national des chemins de fer du Maroc (ONCF), va investir 7,5 milliards de dirhams (695 millions d’euros). C’est ce qui ressort, notamment, du conseil d’administration de l’office qui s’est tenu à Rabat le 19 février.

Sur cette enveloppe de 7,5  milliards de dirhams, 4 milliards seront réservés au projet de la Ligne à grande vitesse (LGV) entre Tanger et Kenitra qui sera équipée de TGV Alstom au terme d'un contrat gagné en 2010 et estimé à 400 millions d'euros pour Alstom.

La LGV en travaux depuis deux ans doit entrer en service en 2017 avec deux ans de retard du fait de difficultés dans les acquisitions foncières notamment.

Par ailleurs en matière d’investissements 3,5 milliards de dirhams  seront affectés "à la poursuite de la modernisation du réseau existant" a indiqué l’ONCF dans un communiqué à l’issue du conseil présidé par Aziz Rabbah, ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique. aux côtés de Mohamed Rabie Khlie, directeur général.

Concernant les travaux "non LGV", cela comprend selon le communiqué de l’ONCF, le triplement de la voie ferrée entre Casablanca et Kénitra, le doublement complet de la ligne Settat-Marrakech, le renforcement des installations de sécurité et de sûreté.

A cela s’ajoute la réhabilitation et l'acquisition du matériel roulant déjà engagées l’an dernier et la construction de nouvelles gares. Ainsi le  25 septembre 2014 a été inaugurée la gare de Casa-Port, en travaux depuis plusieurs années.

Pour mémoire, en 2014 l'ONCF avait prévu un budget d'investissement de 8 milliards de dirhams (720 millions d'euros), dont cinq milliards consacrés à la LGV et trois milliards au réseau classique.

Ces projets font partie d'un plan global d’investissement sur la période 2010-2015 de 33 milliards de dirhams dans le cadre d'un "Contrat programme" avec l'État.

L'ONCF a transporté, en 2013, plus de 38,1 millions de passagers. Cette même année, il a réalisé un chiffre d'affaires de 3,8 milliards de dirhams (+6,9%) et un excédent brut d’exploitation de 1,7 milliard de dirhams. L'opérateur public emploie plus de 7 800 salariés.

Pour rappel, l'ONCF et son homologue française, la SNCF vont créer au premier semestre une société conjointe pour la maintenance des futurs TGV marocains, avec un contrat d'entretien de 175 millions d'euros sur 15 ans. Cette future filiale va aussi réaliser des opérations de maintenance ou de support pour les activités propres de la SNCF à hauteur de 90 millions d'euros.

UM

 


 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle