L'Usine Agro

Chaud-froid pour l'agricole énergétique

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Chaud-froid pour l'agricole énergétique
Emmanuel Macron veut réorienter la filière des oléoprotéagineux vers l’alimentaire.
Si la filière bioéthanol fête le succès de son biocarburant SP95-E10 à la pompe (38,8 % de parts de marché), pense relancer son super-éthanol 85 et semble rassurée sur son avenir, celle du biodiesel fait grise mise. Car si le Parlement européen et le Conseil de l’Europe sont favorables à continuer d’autoriser jusqu’à 7 % d’agrocarburant de première génération, alors que la Commission voulait le ramener à 3,8 %, la filière française des oléoprotéagineux pourrait ne pas en profiter. Emmanuel Macron veut rediriger le colza et le tournesol vers l’alimentaire et construire une « filière protéines » d’ici à cinq ans. Or l’huile issue du colza français est encore valorisée pour les deux tiers dans la fabrication[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte