Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Charlie Hebdo, suppressions de postes à la SCNF, PSA quitte son siège parisien... la revue de presse de l'industrie

Publié le

Revue de presse un peu particulière en ce lendemain de la tuerie qui a frappé Charlie Hebdo, faisant 12 morts avec encore 4 personnes entre la vie et la mort. L'ensemble de la presse française rend hommage à ce monument de la liberté d'expression désormais érigé en martyr. Dans le reste de l'actualité, la SNCF confirme que la réforme ferroviaire entrainera 1100 suppressions de poste et l'AFP indique que PSA quittera son siège parisien de la Grande Armée.

Charlie Hebdo, suppressions de postes à la SCNF, PSA quitte son siège parisien... la revue de presse de l'industrie

La presse est Charlie Hebdo

L'ensemble de la presse française, nationale et quotidienne, rend ce jeudi 8 janvier un vibrant hommage aux victimes de l'attaque qui a visé hier la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo.

Libération reprend le "Nous sommes tous Charlie" sur fond noir, Le Figaro évoque "la liberté assassinée" et Ouest France "un crime contre la liberté" avec des dessinateurs attachés à des crayons faisant figure de peloton d'exécutions.

Face à l'ampleur de cette tragédie, les titres de presse spécialisés ne font pas l'impasse sur cet évènement. Les Echos affichent leur mobilisation "face à la barbarie" et publie le dernier et tristement prémonitoire dessin de Charb à sa une. L'Equipe fait part également de son émotion, avec une défaite de la liberté face à la barbarie 12 à 0, particulièrement difficile à encaisser.

Le Parisien et la Nouvelle République reviennent quant à eux sur la mobilisation dans de nombreuses villes de France, et du monde, afin de saluer la mémoire des victimes et de se mobiliser face à la barbarie et la négation du droit à la liberté d'expression.

Enfin, la presse européenne et internationale revient également sur cet attentat. Du Danemark à l'Inde, Courrier International revient sur les différentes reprises à travers la planète. Une presse quasi-unanime résumée dans ce tweet :

 

 

 

PSA va quitter son siège de la Grande Armée

"PSA Peugeot Citroën va quitter son siège historique de l’avenue de la Grande Armée à Paris pour s’implanter 'à l’horizon de l’été 2017' à Rueil-Malmaison et Poissy, dans l’ouest de la capitale", indique l'AFP, une info reprise ici par Libération. La décision doit être annoncée aux syndicats le 16 janvier prochain, précise l'agence de presse. "La direction de Citroën abandonnera également son siège des Epinettes, dans le nord de Paris, où travaillent quelque 800 personnes", ajoute l'AFP.

La direction de PSA doit s'installer dans un nouveau siège à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). Les cadres des "centres d’expertises métiers" et les dirigeants des "grandes régions" seront quant à eux intégrés au site que PSA possède déjà à Poissy (Yvelines).

Plan de suppressions postes confirmé à la SNCF

"Le comité d’entreprise exceptionnel de la SNCF, organisé mercredi 7 janvier, a confirmé qu’en 2015 le groupe SNCF réunifié supprimera près de 1 100 postes équivalents temps plein, pour un effectif actuel de 149 000 cheminots", indique Le Monde sur son site internet, précisant que "si le groupe public va largement recruter - environ 8 000 personnes - le nombre de départ en retraite sera bien plus important. D'après un syndicaliste, la suppression de 1 100 postes devrait se traduire par le départ "de quelque 2000 personnes".

Retrouvez notre dossier consacré à la réforme ferroviaire
 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle