Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Chantiers navals : STX cherche du cash

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le constructeur naval coréen STX a de grosses difficultés de trésorerie. Déficitaire en 2012, il fait face à une baisse de ses commandes et a besoin de crédit, après avoir mené une politique de forte croissance externe. Il a déjà mis en vente sa filiale de transport maritime. De là à imaginer une vente de STX France, dont l’État français est actionnaire à hauteur de 33%, il n’y a qu’un pas qu’il est prématuré de franchir. Le chantier de Saint-Nazaire a signé un contrat à la fin du mois de décembre 2012 pour un énorme paquebot de la gamme Oasis qui demandera trois ans de travail. De quoi assurer un chiffre d’affaires de près de 1 milliard d’euros.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle