Chantal Le Chat, la longue vue

Deuxième nominée dans la catégorie "Femme d'innovation" des Trophée des Femmes de l’industrie de L'Usine Nouvelle, Chantale Le Chat est Directrice Générale "Premium Angiography segment" chez General Electric Healthcare.

Partager

Il aura fallu 12 brevets et trois années à Chantal Le Chat pour faire entrer le Discovery IGS 730 à l’hôpital. En décembre 2012, cette "caméra" panoramique seconde le professeur Haulon dans le service de chirurgie vasculaire du CHRU de Lille.

Premier système d’imagerie robotisé, guidé par laser, il est tellement mobile et précis qu’il permet un accès total au patient et la réalisation d’opérations mini-invasives jusque-là impossibles. Une révolution. Et une réponse aux besoins des médecins ; 300 d’entre eux ont testé la machine.

Pour Chantal Le Chat, qui aime "les challenges et, surtout, servir à quelque chose", la mission est réussie. C’est en bricolant dans le garage de son père, entre Saint-Brieuc et Paimpol (Côtes d’Armor), que naît sa passion pour la réparation et la technique. La jeune Bretonne veut être "autonome et subvenir à ses besoins". Elle rêvait d’être médecin, elle sera ingénieur : la formation est moins longue.

À l’ESPCI, elle se tourne vers la physique, "plus rationnelle que la chimie". En 1985, elle entre dans la branche des équipements médicaux de Thomson, rachetée par GE en 1988. Après quinze ans dans la recherche, elle se rapproche des produits et des clients. En 2010, elle prend la direction de Premium Angiographie, à Buc (Yvelines). Mais pour elle, l’innovation ne s’arrête pas aux équipements.

À la tête d’une équipe de 65 personnes, dont une partie se trouve en Hongrie, elle fait fonctionner l’unité comme une start-up, aujourd’hui en pleine croissance.

Elle l’inspire
"Christine Lagarde dit ce qu’il faut dire et fait ce qu’elle dit. Elle a changé de métier et de milieu en restant aussi efficace."

 

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS