Changement de gouvernance chez Tereos

Partager
Changement de gouvernance chez Tereos

La coopérative sucrière française Tereos, numéro deux mondial du sucre, connaît une véritable révolution. La gouvernance du groupe a été changée, sur fond de justice, lors du conseil de surveillance de la société du 18 décembre 2020. Ainsi, Alexis Duval a été remplacé par Philippe de Raynal au poste de président du directoire de Tereos, avec effet immédiat. Stéphanie Billet, membre du directoire en charge des finances, a quant à elle été remplacée par Gwenaël Eliès. Cette élection s’est fait suite à une décision du tribunal judiciaire de Senlis, annoncée le 18 décembre à 17 heures, qui a ordonné la tenue d’un conseil de surveillance de Tereos. Dans la foulée, Gérard Clay a été élu président du groupe coopératif à la place de Jean-Charles Lefebvre. Gérard Clay a pu pleinement participer à la réunion du conseil, tout comme Xavier Laude et Jérôme Hary, conformément à l’ordonnance du référé du Président du Tribunal judiciaire de Senlis. Mais pour certains salariés, cette décision n’est pas celle qu’ils attendaient. « Cette décision du tribunal est un peu surprenante. On aurait préféré que le conseil de surveillance reste tel qu’il était. Au moins, on connaissait les orientations stratégiques », a précisé Justin Dubois, délégué de la CGT, à France 3 Hauts-de-France.

Accusations calomnieuses

En effet, le 26 novembre, quelques jours avant l’assemblée générale de Tereos, Gérard Clay, Xavier Laude et Jérôme Hary ont été condamnés avec cinq autres coopérateurs, pour dénonciation calomnieuse envers Tereos. Cette affaire remonte à 2019, après la campagne perdue mi-2018 par les huit « frondeurs » pour renverser la direction : ils accusent le groupe d’avoir vendu du sorbitol à Daech, après la découverte de sacs de Tereos dans un arsenal de l’État islamique, et portent plainte contre X pour « actes de terrorisme et de complicité d’actes de terrorismes » en mars 2019. Cette accusation classée sans suite par le parquet anti-terroriste a tout de même « déstabilisé Tereos et ses salariés » au moment « où le secteur traversait une crise majeure » déclarait Alexis Duval début décembre.

Des conflits antécédents

En effet, depuis la fin des quotas de production de betteraves en octobre 2017, les sucriers européens connaissent des difficultés. La surproduction a entraîné une chute des cours du sucre, et par conséquent des chiffres d’affaires. Malgré le contexte difficile, Alexis Duval, qui dirigeait le groupe depuis une dizaine d’années , a maintenu sa stratégie de diversification internationale – implantation au Brésil, en Asie-Pacifique … - qui permet de hisser Tereos à la deuxième place mondiale, malgré un lourd endettement qui s’élève à 2,7 milliards d’euros. En constatant ce chiffre, une partie des 12 000 producteurs de betteraves membres du groupe se questionne sur l’intérêt de tels investissements, et un mouvement de fronde s’est formé.

Cependant, force est de constater que la coopérative, contrairement à ses rivaux, n’a pas fermé d’usines pendant la crise de surproduction, et que les résultats s’améliorent progressivement depuis six mois, permettant ainsi de préserver les emplois. Cependant, les projets des élus frondeurs inquiètent les syndicats : « Certains frondeurs ont clairement expliqué leur projet, s’ils devenaient majoritaires au conseil, de fermer les filiales et les sites déficitaires, voire de se rapprocher Cristal Union », a déclaré un syndicaliste CFDT auprès du Figaro.

Sujets associés

NEWSLETTER Bioéconomie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - SEMISAP

Entretien des réseaux d'assainissement du patrimoine immobilier de la SEMISAP

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS