Quotidien des Usines

Champagne Céréales diffère le projet phare du CIMV

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Champagne Céréales a décidé de différer la réalisation du projet industriel de la Compagnie industrielle de la matière végétale (CIMV) à Loisy-sur-Marne (Marne), invoquant le manque de visibilité actuel des marchés financiers. Champagne Céréales est chargé de collecter et d'approvisionner en paille la future usine de transformation. Celle-ci devait ouvrir fin 2009 et la production de pâte à papier, lignines et sirop de sucre devait démarrer début 2010. La CIMV compte extraire trois produits (cellulose, lignines et xylose) de la paille afin de remplacer des produits existants, jugés cancérigènes ou polluants. L'investissement total est d'environ 130 millions d'euros. La décision de Champagne Céréales est un coup dur pour la CIMV qui a déjà investi 6 millions d'euros dans le projet. Mais « cela ne va pas nous empêcher d'avancer », a déclaré son PDG Thierry Scholastique. .
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte