Chalosse inaugure son pôle de traitement par tri-compostage de déchets, réalisé par Urbaser Environnement

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Chalosse inaugure son pôle de traitement par tri-compostage de déchets, réalisé par Urbaser Environnement
Sietom de Chalosse - Site des Partenses de Caupenne

Entrée en phase de mise en service industriel fin novembre et inaugurée fin décembre, la nouvelle usine de traitement de déchets du Sietom de Chalosse, sur le site des Partenses à Caupenne dans les Landes, a une capacité annuelle de 25 000 tonnes (7 cantons, 125 communes et 75 000 usagers).

D’un coût de 14 millions d’euros hors taxes, l’équipement a été réalisé en 15 mois par Urbaser Environnement, pilote d’un groupement comprenant les entreprises locales Bernadet et Bautiaa TP pour le génie civil, les bâtiments et les terrassements et Fargeot pour les charpentes bois (200 tonnes de charpente bois ont été utilisés). Urbaser Environnement, filiale française du groupe espagnol Urbaser, n°1 de la collecte et du traitement des déchets ménagers en Espagne, se trouve à Montpellier dans l’Hérault.

Particularité du centre de Caupenne : le traitement par compostage de la fraction organique des déchets avec une capacité nominale de production de 6 700 tonnes de compost par an répondant à la norme NFU44-051 (permettant une valorisation en agriculture). « Nous avons souhaité un pôle de traitement qui réponde à la fois aux enjeux environnementaux d’aujourd’hui et de demain, et qui s’intègre harmonieusement dans le paysage », a déclaré la présidente Odile Lafitte lors de l’inauguration.

Claude Saint-Joly, le directeur général d’Urbaser Environnement, a indiqué que « cette filière de tri-mécano-biologique, appelée aussi TMB, est parfois décriée par ceux qui pensent qu’un bon compost nécessite la mise en place d’une collecte sélective de fermentescibles. Preuve a été faite aujourd’hui, et notamment sur des installations TMB construites par Urbaser mais aussi par d’autres constructeurs, que le couplage bioréacteur tri-mécanique et traitement biologique permet la production d’un compost d’aussi bonne qualité que celui issu de biodéchets ».

En France, Urbaser Environnement exploite trois centres de traitement des déchets ménagers (dont le centre multifilières de Marseille Provence Métropole de 410 000 tonnes annuelles), a construit cinq centres de tri-compostage. D’autres contrats de construction-exploitation de centres de traitement par méthanisation sont attribués, dont le plus important du Syctom de l’agglomération parisienne à Romainville utilisant la technologie de sa filiale, Valorga International, elle aussi basée à Montpellier).

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS