CGG "en ligne" avec ses objectifs malgré une marge à la traîne

PARIS (Reuters) - CGG a redressé ses résultats au deuxième trimestre 2018, grâce à sa restructuration financière et aux ventes d'équipements, le groupe se disant "en ligne" avec ses objectifs malgré un taux de marge pour l'instant inférieur à sa cible annuelle.
CGG
CGG a redressé ses résultats au deuxième trimestre 2018, grâce à sa restructuration financière et aux ventes d'équipements, le groupe se disant "en ligne" avec ses objectifs malgré un taux de marge pour l'instant inférieur à sa cible annuelle. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

Le spécialiste des géosciences pour l'industrie pétrolière, plombé ces dernières années par les réductions d'investissements de ses clients, a annoncé dans un communiqué un résultat net part du groupe trimestriel de 47 millions de dollars (contre -169 millions au T2 2017) et un résultat opérationnel des activités de 40 millions (contre -3,5 millions).

Sur la même période, l'Ebitda et le chiffre d'affaires des activités se sont toutefois repliés de 9% et 3% respectivement, à 110 et 338 millions de dollars.

"Dans le contexte d'amélioration graduelle du marché et même si les clients restent prudents dans leurs investissements, nous restons en ligne avec nos objectifs pour l'exercice 2018", a déclaré la nouvelle directrice générale de CGG, Sophie Zurquiyah, citée dans le communiqué.

En début d'année, le groupe s'est fixé comme objectif d'atteindre un chiffre d'affaires des activités en hausse à 1,5 milliard de dollars et un taux de marge d'Ebitda de l'ordre de 35% à 40% en 2018.

Ce taux s'est établi à 25,7% à fin juin contre 24,8% un an plus tôt.

Au deuxième trimestre, le groupe indique avoir bénéficié d'une activité "robuste" de sa branche "traitement, imagerie et réservoir" et d'une nette amélioration des volumes de ses ventes d'équipements.

Les préfinancements ont cependant reculé de 68% dans les données multi-clients, en partie compensés par des après-ventes élevées (+46%), tandis que les acquisitions de données contractuelles restent "sous pression du fait de conditions de prix toujours dégradées".

CGG a bouclé début 2018 une restructuration financière qui s'est traduite par une conversion en capital de sa dette non sécurisée.

Cette restructuration a toutefois été contestée en justice par des détenteurs d'obligations convertibles, dont certains se sont pourvus en cassation le 17 juillet.

Avant ces annonces, le titre CGG a clôturé mercredi sur un cours de 2,306 euros, enregistrant une hausse de 51% depuis le début de l'année après une chute de 72% en 2017, pour une capitalisation proche de 1,6 milliard.

Le communiqué: https://bit.ly/2n3a39u

(Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement - Assurance qualité Logiciel (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 26/07/2022 - CDI - La Défense

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS