Economie

Cette dernière marche si difficile...

Pascal Gateaud

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Cette dernière marche si difficile...
Pascal Gateaud
On ne compte plus les numéros deux à jamais privés du poste de numéro un qui leur semblait promis. C’est aussi vrai dans les entreprises familiales, où les conflits de générations peuvent être très violents, que dans les groupes du CAC 40 qui se targuent pourtant de préparer longtemps à l’avance le départ de leurs chefs emblématiques. Airbus, EDF, Renault, Saint-Gobain… La vie des grands patrons est tout sauf un long fleuve tranquille. La sourde bataille qui vient de connaître un épilogue (provisoire ?) chez Engie appartient à cette histoire sans cesse renouvelée. Elle se pique, dans ce cas, d’un brin de sexisme, la directrice générale, Isabelle Kocher, se voyant attaquée tout autant sur sa stratégie et son exercice du pouvoir que sur sa vie privée. Faute du poste de PDG qu’elle convoitait, celle-ci[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte