Cetih ouvre une usine de panneaux solaires à Nantes

Le groupe Cetih basé à Machecoul (Loire-Atlantique) ouvre une usine de panneaux solaires à Carquefou près de Nantes (Loire-Atlantique) pour sa filiale Systovi. Il étoffe ainsi une offre industrielle articulée en deux pôles : l’accueil et l’enveloppe de l’habitat.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Cetih ouvre une usine de panneaux solaires à Nantes
Cetih a transféré l'activité de sa filiale Systovi, fabricant de panneaux solaires, à Carquefou.

Cetih a transféré fin août 2018 l'activité de sa filiale Systovi, fabricant de panneaux solaires, dans une nouvelle usine. Cet outil industriel d’un coût de 7 millions d’euros a été construit à Carquefou (Loire-Atlantique). Fort de 90 salariés, il permet de rassembler et de rationaliser des productions auparavant réparties sur deux sites dont celui de Saint-Herblain, également près de Nantes. L’usine s’étend sur 9 600 m² dont 8 000 m² d’ateliers et 1 600 m² de locaux tertiaires qui accueilleront, début 2019, un centre de formation dédié à l’ensemble de l’offre produits de Cetih.

L’usine fabrique des panneaux photovoltaïques, principalement sur un format standard de 1,65 x 1 mètre pour 300 watts, composé de cellules importées d’Asie, la Chine et Taïwan étant quasiment seuls sur ce marché. Ces plaquettes de silicium sont soudées entre elles, mises en sandwich entre un verre spécial et une feuille composite. Le tout est encapsulé dans un four sous vide à 150°C puis refroidi, testé au flash lumineux et serti dans un cadre aluminium rigidifiant l’ensemble avec ajout de silicone pour l’étanchéité et une garantie de 25 ans.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Technologie innovante

Systovi a gagné quelques marchés solaires sur d’importantes surfaces (Min, Zénith de Nantes, 4 parcs de Vendée énergie…) mais la marque vise avant tout l’habitat pour laquelle elle propose, non pas le panneau nu mais un système de "toiture active" mettant en œuvre un procédé "aérovoltaïque" (R-Volt), lequel associe la production électrique, thermique, la ventilation, un pilotage domotique et même une batterie thermique pouvant stocker les calories.

Le groupe Cetih a redéfini sa stratégie autour de deux pôles d'activités : un pôle "accueil" comprenant les portes d’entrée (Bel'm), marquises, portails, portes de garage, la domotique (en lien avec Delta Dore)… L’autre (60 % du chiffre d'affaires) relève de l'"enveloppe de l'habitat". Il comprend Systovi, les fenêtres (Swao) mais aussi Neovivo, spécialiste de l’isolation par ouate de cellulose et laine de coton recyclé.

Le groupe Cetih a connu une croissance de 10 % en 2017 (+ 42 % en trois ans), portant son chiffre d’affaires à 215 millions d’euros sur le dernier exercice avec 1 300 salariés.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS