Ces trois start-up veulent révolutionner la maintenance aéronautique

Détection des anomalies de câbles en temps réel, lunettes de réalité augmentée pour épauler les opérateurs, analyse des données pour diminuer la consommation de carburant... Les technologies des start-up Win MS, Laster Technologies et Safety Line promettent d'optimiser les opérations de maintenance et donc de générer de nombreuses économies. Une approche qui est de nature à séduire de plus en plus d'acteurs de l'aéronautique, et que nous vous proposons de découvir à l'approche du 51ème salon International de l'Air et de l'Espace au Bourget, qui se tiendra du 15 au 21 juin. 

Partager
Ces trois start-up veulent révolutionner la maintenance aéronautique

Chaque heure où un engin reste au sol coûte environ 10 000 dollars à une compagnie aérienne. Toutes cherchent donc à optimiser leurs opérations de maintenance pour minimiser le temps où leurs appareils restent immobilisés. Les trois start-up françaises Win MS, Laster Technologies et Safety Line, séduisent de plus en plus d'acteurs de l'aéronautique qui espèrent gagner, grâce à leurs technologies, en productivité et en rentablité.

Win MS détecte en temps réel les anomalies de câbles

500. C’est le nombre de kilomètres de câbles cumulés que l’on retrouve dans un avion de type A380. Jusqu’à présent, lorsqu’une panne intervenait, les équipes de maintenance étaient obligées de démonter toute une série d’éléments afin de réaliser les mesures itératives nécessaires pour localiser la panne. Une opération fastidieuse et donc onéreuse. Fondée en 2012, la start-up Win MS, issue de recherches menées au CEA-List, propose une alternative. La jeune entreprise a développé une technologie capable de localiser à distance et en temps réel une anomalie de câble. « Notre technologie repose sur le principe du radar. L’outil branché à l’extrémité d’un câble envoie une onde électrique qui va revenir lorsqu’elle rencontre un défaut. Il suffit alors de mesurer le temps de cet aller-retour pour déterminer précisément où se trouve la faille. Plusieurs milliers de mesures sont générés chaque seconde », détaille Arnaud Peletier, le CEO de Win MS. Concrètement, le dispositif est intégré dans une valise dans laquelle se trouve un module de diagnostic qui se fixe au câble et qui est relié à une unité de contrôle. L’outil permettrait de diviser par cinq le temps d’intervention et d’immobilisation d’un appareil victime d’une panne de câble. Win MS le commercialise auprès des filiales de maintenance des compagnies aériennes et des constructeurs de l’aviation d’affaires et d’hélicoptères. La start-up forme ensuite les équipes pour qu’elles puissent être autonomes dans leurs recherches de pannes. Prochains objectifs pour Win MS : intégrer directement sa technologie dans la conception de l’avion et développer davantage son offre à l’international.

Laster Technologies développe des lunettes intelligentes pour épauler les opérateurs

Basée en région parisienne, la start-up Laster Technologies a mis au point des lunettes de réalité augmentée dédiées à la maintenance industrielle. L’affichage en surimpression de textes, d’images ou de vidéos sur un verre transparent permet de guider les techniciens pour limiter le nombre d’erreurs. Après s’être appuyée sur un système de marqueurs, via notamment des QR codes, l’entreprise développe désormais des algorithmes d’intelligence artificielle qui permettraient d’interpréter les données enregistrées par les capteurs pour reconnaître automatiquement l’environnement afin d’afficher la bonne information en temps réel. Laster Technologies travaille actuellement sur des POC (proof of concept) avec de nombreux acteurs de l’aéronautique dont Dassault, Airbus, Snecma ou encore Thales. La start-up a également été sélectionnée par Microsoft dans le cadre de sa nouvelle offre dédiée aux acteurs de l’aéronautique.

Safety Line exploite les données de vols pour diminuer la consommation de carburant

Fondée fin 2010 par Pierre Jouniaux, ex-pilote de ligne et ancien directeur d’enquête au bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA), la start-up Safety Line veut permettre aux compagnies aériennes de réduire leur facture de kérosène. La jeune pousse a mis au point un algorithme basé sur les données de vols, récupérées à partir des boîtes noires, pour optimiser la consommation de carburant lors de la phase de montée de l’avion, phase pendant laquelle les pilotes maintenaient jusqu’à présent une vitesse constante. Grâce à l’algorithme de Safety Line, les pilotes peuvent désormais adapter leur trajectoire et leur vitesse selon les contraintes externes du moment et le profil de l’appareil. La solution, baptisée OptiClimb, permettrait ainsi de réaliser une économie de carburant de l’ordre de 15%. « Cela représente entre 150 000 et 200 000 euros d’économies par avion par an pour une compagnie aérienne », assure Pierre Journaux. L’outil est actuellement en phase de test avec la compagnie Transavia. Des discussions seraient en cours avec Lufthansa et la jeune entreprise entend également entamer des négociations avec Boeing.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS