Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

CES

[CES] Magasin mobile, hydrogène, 5G… L’automobile fait le show

Julie Thoin-Bousquié , , , ,

Publié le

Les acteurs de l’automobile multiplient les annonces à l’occasion du CES. Au programme: des véhicules bien évidemment plus électriques et autonomes.

[CES] Magasin mobile, hydrogène, 5G… L’automobile fait le show
La start-up chinoise Byton a présenté son véhicule électrique.
© Stéphanie Mundubeltz-Gendron

Le Chinois Byton mise sur le crossover ultra-connecté

"Le premier au monde véhicule intelligent et intuitif". C’est ainsi que la start-up chinoise Byton, portée par d’anciens dirigeants de Tesla ou BMW, a présenté dimanche 7 janvier son premier concept, un crossover électrique ultra-connecté. Au menu: reconnaissance faciale pour assurer l’ouverture de la voiture, intégration de l’assistant personnel Alexa d’Amazon pour échanger avec le véhicule, connectivité 5G et autonomie de niveau 3, c’est-à-dire permettant dans certaines circonstances au conducteur de se libérer de la tâche qui lui est incombée. La start-up promet un lancement pour 2019 en Chine, puis d’ici 2020 en Europe et aux Etats-Unis.

Toyota imagine e-palette, le magasin mobile

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le groupe Toyota a su créer la surprise au CES. Le constructeur japonais a présenté en grande pompe lundi 8 janvier un concept de navette autonome, électrique et modulaire, capable de répondre aux besoins en "ride-sharing", mais également à une grande variété d’usages, en se transformant par exemple en véritable bureau, magasin ou chambre d’hôtel sur roues. "Avec e-palette, le magasin de demain viendra à vous", s’est amusé le président et directeur général de Toyota, Akio Toyoda, lors de son intervention à Las Vegas. Grâce à cette solution, Toyota poursuit sa transformation en fournisseur de services de mobilité, et non plus simple constructeur automobile. Pour son projet "e-palette", le groupe a déjà su attirer plusieurs partenaires: Amazon, Uber et son homologue chinois Didi, Mazda et Pizza Hut. Avec un objectif: faire circuler les premiers véhicules d’ici les Jeux Olympiques de Tokyo, au Japon, en 2020. 

Hyundai toujours à fond sur l’hydrogène

Ils sont une poignée (Toyota et sa Mirai, Honda avec la Clarity) à travailler sur le sujet, dont Hyundai. Le constructeur coréen a présenté lundi 8 janvier le remplaçant de son premier véhicule roulant à l’hydrogène, l’ix35. Baptisé Nexo, le SUV devrait être commercialisé sur certains marchés à partir de 2018. Le véhicule se veut également un concentré des innovations de Hyundai en matière de systèmes d’assistance à la conduite. Le constructeur a notamment développé une technologie baptisée "Remote smart parking assist" qui permet au véhicule de sortir d’une place de parking de manière autonome. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus