Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[CES] Le français Valeo développe un véhicule 100% électrique à 7500 euros

Julie Thoin-Bousquié , , ,

Publié le , mis à jour le 16/01/2018 À 13H58

Habitué du CES, l’équipementier a dévoilé un prototype de véhicule à batterie biplace doté de 100 kilomètres d’autonomie à 100km/h. Et un prix imbattable.

[CES] Le français Valeo développe un véhicule 100% électrique à 7500 euros
Valeo a développé un véhicule électrique 48 volts.
© Valeo

C’est loin d’être la seule innovation dévoilée par Valeo à l’occasion du CES de Las Vegas, lundi 8 janvier. Il faut dire que l’équipementier a fait de sa capacité d’innovation la pierre angulaire de sa stratégie, grâce à un investissement de 1,6 milliard d’euros en recherche et développement au cours de l’année 2016, soit 11% de son chiffre d’affaires. Avec plusieurs axes forts, dont l’électrique.

Pour sa cinquième année de participation au CES, Valeo a d’ailleurs présenté un prototype de véhicule électrique à batterie dont Guillaume Devauchelle, son directeur de l’innovation, explique qu’il vise à répondre aux besoins des "usagers urbains dans les mégalopoles". Avec deux spécificités: le véhicule est doté d’un moteur électrique intégralement développé par l’équipementier, grâce aux compétences acquises dans la production d’alternateurs. Mais surtout, cette petite citadine est la première à  fonctionner à basse tension (48 volts) et non à haute tension comme les Tesla, Renault ZOE et consorts.

Une technologie en laquelle Valeo croit fort. Elle permet selon l’équipementier de réaliser notamment des gains de coûts substantiels, en s’affranchissant des opérations de blindage des batteries, par exemple. A tel point que Valeo considère que son prototype de véhicule pourrait être accessible pour la modique somme de 7 500 euros. "Nous voulons que l'électrique ne soit accessible pas seulement aux stars, mais aussi aux infirmières ou aux enseignants", défend James Schwyn, directeur technique de l’équipementier pour la région Amérique du Nord.

Le marché chinois, mais pas que

Le véhicule est doté de deux places, ainsi que d’une autonomie de 100 kilomètres et une vitesse maximale de 100 km/h. Des caractéristiques justifiées, à en croire Valeo: "S’il n’y a que deux places, c’est parce que les véhicules sont à 80% utilisés par un seul conducteur", poursuit James Schwyn. "Quant à la vitesse et l’autonomie, elle permet de remplir largement les besoins des utilisateurs urbains". Côté recharge, le véhicule peut être connecté sur n’importe quelle borne électrique.

Si "Valeo n’a pas pour vocation de produire le véhicule", souligne son président Jacques Aschenbroich, il voit des débouchés en particulier sur le marché chinois, où ce type d’offre croît, porté par les subventions accordées aux acheteurs de voitures électriques. L’équipementier s’est de fait octroyé l’expertise de l’université de Jiao-tong à Shanghai, pour mettre au point son petit véhicule. "Mais les métropoles peuvent être aussi celles d’Europe ou New York aux Etats-Unis", estime Guillaume Devauchelle.

Selon lui, la demande pour ce type de petites citadines électriques à bas coût pourrait être portée par l’évolution défavorable de la législation sur les véhicules thermiques. Paris envisage notamment de mettre fin au diesel dans ses rues d’ici à 2024 et d’interdire dans un deuxième temps les véhicules essence en 2030. 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus