Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

CES

CES 2013 : Branle-bas de combat sur le marché des consoles de jeux

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

La liste de nouvelles consoles de jeux, qui se préparent à attaquer le marché, s’allonge avec la présentation par Nvidia de sa Project Shield au CES. De quoi promettre de bousculer Sony, Nintendo et Microsoft, les ténors actuels du secteur.

CES 2013 : Branle-bas de combat sur le marché des consoles de jeux © D.R.

Sommaire du dossier

Avec le développement des jeux en ligne, sur mobiles et sur les réseaux sociaux, le marché des consoles de jeux semble en mauvaise posture. Pourtant, les nouveaux acteurs sont de plus en plus nombreux à envisager leur entrée. Au Consumer Electronics Show (CES), le grand salon de l’électronique grand public, qui se tient à Las Vegas (Etats-Unis) du 8 au 11 janvier 2013, le spécialiste des processeurs graphiques Nvidia a créé la surprise en présentant sa propre console : la Project Shield. Ce lancement a de quoi inquiéter Sony, Nintendo et Microsoft, les ténors actuels du marché. D’autant qu’il existe aujourd’hui au moins quatre autres projets déclarés de nouvelle console : Ouya de Boxer8, Game Stick de PlayJam, MG de PlayMG et Steam Box de Valve.

Des consoles de rupture

Ces machines sont en rupture avec les consoles de jeux actuelles. D’abord par leur construction. Elles font appels à des technologies standards banalisées dans les Smartphones et tablettes. Elles tournent en particulier avec Android, le système d’exploitation de Google, à l’exception de la Steam Box, basée, elle, sur une plateforme logicielle Linux. L’objectif de cette standardisation est de réduire au maximum les coûts. Ces consoles seront ainsi vendues entre 79 et 169 dollars. Soit trois à quatre fois moins cher que les machines actuelles de Sony, Nintendo et Microsoft qui sont, elles, construites avec des technologies propriétaires.

Ces projets innovent aussi par leur modèle de fonctionnement. A l’heure des nouveaux usages sur Internet et des mobiles, ils proposent une autre façon de jouer, avec des jeux gratuits ou payants accessibles en en ligne en streaming, à l’instar de la diffusion de la musique et la vidéo sur Internet. Leurs promoteurs misent sur la disponibilité en ligne d’une offre fournie de jeux gratuits ou à faible coût (entre quelques dizaines de cents à quelques dollars) pour mettre le jeu vidéo à la portée du plus grand nombre, et tout particulièrement des jeunes qui ne possèdent pas encore de Smartphone.

Nvidia ne précise ni la date de disponibilité, ni le prix de lancement de sa Project Shield. La commercialisation des autres machines devrait débuter cette année. A l’heure où le marché des consoles de jeux marque le pas, on peut s’interroger sur la viabilité de ces projets. Ces nouvelles machines ont au moins le mérite de coller aux nouveaux usages dans les jeux vidéo.

Selon le cabinet d’études Gartner, les jeux vidéo ont représenté en 2012 un marché de 85 milliards de dollars dans le monde, dont environ 20 milliards pour les consoles. Les jeux en ligne et sur mobiles auraient pesé déjà 27 milliards de dollars, soit 31,8% du marché total.

Ridha Loukil

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle