Cepsa pourrait être valorisé 8 milliards d'euros lors de son IPO

MADRID (Reuters) - Le propriétaire de Cepsa, le fonds souverain d'Abou Dhabi Mubadala, espère valoriser le groupe espagnol de raffinage et de distribution de produits pétroliers jusqu'à huit milliards d'euros lors de son introduction en Bourse (IPO), selon la fourchette de prix annoncée dans le prospectus publié mardi.
Partager
Cepsa pourrait être valorisé 8 milliards d'euros lors de son IPO
Le propriétaire de Cepsa, le fonds souverain d'Abou Dhabi Mubadala, espère valoriser le groupe espagnol de raffinage et de distribution de produits pétroliers jusqu'à huit milliards d'euros lors de son introduction en Bourse (IPO), selon la fourchette de prix annoncée dans le prospectus publié mardi. /Photo prise le 15 juin 2018/REUTERS/Susana Vera

Cette opération représentera plus importante IPO à la Bourse de Madrid depuis celle d'Aena, l'opérateur des aéroports espagnols, il y a trois ans.

Mubadala a annoncé il y a deux semaines qu'il espérait lever quelque deux milliards d'euros via la cession d'environ 25% du capital de Cepsa dans le cadre de l'IPO.

Le prix définitif de l'action devrait être fixé le 16 octobre et la première cotation avoir lieu deux jours plus tard.

L'entrée en Bourse de Cepsa lui donnera un accès plus grand aux marchés financiers, a déclaré Mubadala.

Cepsa a fait état d'un bénéfice net aux normes IFRS de 441 millions d'euros au premier semestre, contre 412 millions un an plus tôt. Le chiffre d'affaires est ressorti à 12,4 milliards d'euros, selon un communiqué publié sur le site internet de l'entreprise.

Le groupe, qui emploie 10.200 personnes, est présent dans la production et l'exploration pétrolières en Amérique latine, en Afrique du Nord et en Asie.

L'opération inclut une option de surallocation de 3,75%, qui, si elle est totalement exercée, pourrait représenter 300 millions d'euros supplémentaires.

La valeur d'entreprise de Cepsa pourrait atteindre 11,2 milliards d'euros, en incluant la dette nette de 3,2 milliards.

Rothschild est l'unique conseiller financier pour cette IPO. Banco Santander, Citigroup Global Markets, Merrill Lynch et Morgan Stanley agissent en qualité de coordinateurs mondiaux et de teneurs de livres.

(Andres González, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Assurance Qualité Matériaux et Procédés Spéciaux

Safran - 19/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

40 - Landes

Analyses eau et poisson.

DATE DE REPONSE 22/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS