Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Centres d'appels au Maroc : spécialiste de l’assurance et la santé, le français Cegedim prend racine à Rabat

, ,

Publié le

Le groupe français Cegedim vient d'inaugurer un centre d'appel et de service en plein centre de Rabat. 250 emplois sont déjà occupés et d'autres sont en cours au fur et à mesure de la montée en charge de l'activité de ce groupe spécialisé dans les systèmes d'informations et les services support au secteur de la santé et de l'assurance.

Centres d'appels au Maroc : spécialiste de l’assurance et la santé, le français Cegedim prend racine à Rabat
L'iimmeuble en plein centre-ville de Rabat où s'est installé Cegedim Maroc a été inauguré par Maulay Hafid El Alamy, ministre de l'industrie du Maroc
© cegedim

Le groupe Cegedim vient d'inaugurer une nouvelle filiale au Maroc à Rabat où il espère créer fin 2017 environ un millier d'emplois au fur et à mesure de la signature de nouveaux contrats. Un investissement entièrement financé sur fonds propres pour ce groupe coté en bourse et spécialisé dans l’infogérance et l’assistance au secteur de la santé et de l’assurance,

déjà 250 personnes recrutées

"Nous voulons à travers ce projet intensifier notre présence en Afrique du Nord, à travers le développement d'activités à forte croissance, telle la relation client Customer Relationship/BPO, ainsi que ses activités IT Services", indique à L'Usine Nouvelle Claude Garcès, PDG de Cegedim Outsourcing Maroc.

Inauguré en octobre par Moulay Hafid El Alamy, ministre de lindustrie du Maroc, l'immeuble de cinq étages sur environ 2 000 m² loués en bail privé en plein centre de Rabat sur l'avenue Abdelmoumen, occupé par le CEntre de GEstion, de Documentation, d’Informatique et de Marketing (Cegedim) Outsourcing Maroc occupe déjà 250 personnes et en prévoit une cinquantaine d'autre d'ici la fin de cette année.

Il propose des prestations de services, des outils informatiques, des services de gestion de flux et de bases de données.

Le groupe recentre au Maroc certaines activités situées aujourd'hui en Espagne et au Portugal et prévoit ainsi de participer activement aux 70 000 emplois que représente le marché de l'outsourcing au Maroc.

"Pour le recrutement, nous travaillons avec l'Anapec [agence locale de l'emploi NDR] mais aussi avec deux cabinets de recrutement marocains" note Claude Garcès.

Cegedim Outsourcing Maroc cible des profils allant de Bac+2 à Bac+5. "Nous recrutons actuellement des téléacteurs, des opérateurs pour le back-office, des techniciens, des ingénieurs, des consultants Landesk et des commerciaux", précise le PDG de Cegedim Maroc.   

Comptant parmi les leaders européens du CRM santé (Customer Relationship Management / Gestion de la Relation Client), son cœur de métier historique, Cegedim accompagne les plus grands laboratoires pharmaceutiques ou les Etats dans leurs projets.

Au Maroc, Cegedim a notamment participé voilà quelques année à l’informatisation de l'Assurance maladie obligatoire du royaume. Il a aussi noué des partenariats avec le groupe d'assurance Saham appartenant au ministre de l'Industrie Moulay Hafid Elalamy.

Faisant partie des principaux éditeurs de logiciels de gestion médicaux et paramédicaux, il participe à  l’informatisation des professionnels de santé comme les médecins généralistes et spécialistes, paramédicaux et pharmaciens.

8 000 salariés dans plus de 80 pays

De par le monde, Cegedim compte près de 8 000 salariés dans plus de 80 pays et a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 494 millions d’euros (activités poursuivies seulement).

Coté à la bourse de Paris, Cegedim, créé par Jean-Claude Labrune en 1969, un ingénieur des Arts et métiers, affiche une capitalisation de 490 millions d'euros au 12 octobre.

Mais en 2012, 2013 et 2014 le groupe a enregistré de très lourdes pertes, plus de 340 millions d'euros cumulés, notamment suite à des acquisitions payées trop cher.

Plus récemment, Cegedim s'est signalé le 6 octobre par la signature d'un protocole d'acquisition par sa filiale américaine Pulse System, Inc., des activités de Nightingale Informatix Corporation, une société gestion médicale basée aux États-Unis.

Il vient aussi tout juste d'emporter un contrat en groupement avec CapGemini et Orange pour la mise en œuvre d'un projet dans le domaine des soins numériques auprès de l'Agence régional de santé de l'Océan Indien (La Réunion et Mayotte)

Le groupe basé à Boulogne Billancourt prévoit de réaliser un chiffre d'affaires de 512 millions d'euros en 2015 pour un résultat net retourné dans le vert de 8 millions d'euros.

Nasser Djama

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle