Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Centre-Val-De-Loire] Le fonds régional enfin opérationnel

Publié le

[Centre-Val-De-Loire] Le fonds régional enfin opérationnel

Très attendu, le fonds Loire Valley Invest (LVI) va signer ses premiers chèques d’ici la fin de l’année. Porté par GoCapital et financé à parité par le public (métropoles de Tours et Orléans, Région) et le privé (Crédit agricole, Caisse d’épargne, Groupama, Thélem, Michelin développement), ce fonds de 21 millions d’euros devrait investir dans le chartrain Biagri, qui édite la première place de marché agricole, et l’orléanais G Keep, dont les bouchons de réservoir connectés seront testés à l’Industry lab, la mini-usine de l’incubateur Lab’O. De quoi faire le lien avec quelques géants du numérique, à l’instar de ST Microelectronics, dont l’usine de Tours abrite un centre de R & D et le siège du pôle de compétitivité Sciences et systèmes de l’énergie électrique (S2E2). Autre réseau, celui entretenu par l’entreprise de service numérique orléanaise Pentalog. Son dirigeant, Frédéric Lasnier, pilote l’incubateur privé Pentalabbs.

Clearnox traque les impayés

Créée en 2013 par deux anciens cadres de Sage, éditeur de logiciels comptables pour l’entreprise, Clearnox est une plate-forme de suivi, relance et paiement de factures en ligne sur abonnement. Hébergée par OVH, cette solution d’affacturage brevetée cible les TPE-PME. « Les plus gros revendeurs de Sage ont référencé notre solution », précise Mathias Elaume, cofondateur et directeur général. Clearnox se targue de gérer plus de 200 millions d’euros de facturations auprès d’une centaine de clients. « Nous avons réduit de 50 % les délais de règlement », ajoute-t-il. Clearnox a levé 1,2 million d’euros et s’appuie sur une demi-douzaine d’ingénieurs informaticiens à Tours (Indre-et-Loire) et une petite équipe à Paris.

Sectronic recueille les avis clients

Fournisseur du ferroviaire, du nucléaire et de la défense, Sectronic (60 salariés, 7 millions d’euros de chiffre d’affaires) se diversifie grâce à Qwesteo, une tablette destinée à recueillir les avis clients, qu’il a conçue avec la start-up montpelliéraine Eval & Go, un spécialiste du recueil de l’avis client. Quelque 450 000 euros de R & D ont été mobilisés, dont une aide régionale de 100 000 euros. D’abord retenu par la SNCF pour mesurer la satisfaction des voyageurs, l’électronicien de Sainte-Maure-de-Touraine (Indre-et-Loire) a été sollicité par plusieurs distributeurs. Depuis quelques mois, Sectronic fabrique et commercialise cette borne, autonome durant quatre mois, qui utilise la technologie E ink d’encre électronique. Qwesteo va équiper des bureaux de poste, des boulangeries Banette, des aéroports…

Les box beauté de Nuoo bientôt en boutique

Faire interagir des algorithmes sur les données beauté des clientes et leur proposer des box personnalisées de produits cosmétiques naturels sourcés dans le monde entier, c’est le concept de Nuoo, start-up installée au Lab’O à Orléans (Loiret). Fondée l’an passé par Julie Richard, aidée de son frère Maxime et son amie Gwénaëlle Gonzalez, la jeune pousse se nourrit des réseaux sociaux auxquels elle associe des rencontres de la vraie vie, des ateliers beauté où échangent les consommatrices, les blogueuses beauté, leurs lectrices… Nuoo a imité sa grande sœur Birchbox en ouvrant des points de vente éphémères fin 2016, puis une boutique permanente au cœur d’Orléans. Nuoo prépare une levée de fonds pour améliorer son site et déployer son enseigne dans tout le pays.

Smart Home prône la synthèse des standards

L’enjeu de la maison connectée, c’est l’interopérabilité de tous les systèmes, clame Alexandre Chaverot, le président de Smart Home International, le holding qui chapeaute Avidsen, Extel et Maisonic. Créé en 1998 à Tours, Avidsen est devenu un expert de la domotique. Sa box conçue sous licence Thomson contrôle toute la palette d’outils à distance, depuis l’arrosage automatique jusqu’à la lumière, depuis un smartphone, une tablette… Les sociétés d’Alexandre Chaverot, qui cumulent plus de 15 millions d’euros de chiffre d’affaires, s’appuient sur le Laboratoire des applications numériques (LAN) de Tauxigny (Indre-et-Loire) pour certifier que leurs objets connectés fonctionnent, quel que soit leur standard de communication.

Paragon ID fabrique passeports et ticket RFID

Spécialiste de l’identité numérique, Paragon ID est issu du rapprochement de l’activité traçabilité et identification de l’anglais Paragon avec le niçois ASK, fin 2016. Cet été, la société a annoncé le renforcement de ses capacités dans son usine d’Argent-sur-Sauldre (Cher), qui emploie plus de 200 salariés, soit un tiers du nouveau groupe. Ce site est au cœur du dispositif de fabrication des passeports sécurisés d’une vingtaine de pays, dont les États-Unis et Israël. Il fabrique aussi des tickets de transports RFID et des solutions de logistique. L’entreprise, dirigée par le français Julien Zuccarelli, exploite six usines, dont deux en Grande-Bretagne. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 64 millions d’euros sur la première moitié de l’exercice.

Deux incubateurs dans deux anciennes usines

Il y a les deux incubateurs de Tours (Indre-et-Loire) et Orléans (Loiret) – le château Mame [photo], installé dans l’ancienne imprimerie du même nom, et le Lab’O, hébergé dans une ancienne usine pharmaceutique –, qui abritent chacun une trentaine d’entreprises et start-up. Mais il faut également citer le Laboratoire des applications numériques (LAN), de Tauxigny, près de Tours, « où défilent les opérateurs de téléphonie du monde entier », assure Yves Bouget, le dirigeant de HF Company, propriétaire de ce centre de recherches public-privé. Châteauroux (Indre) et Chartres (Eure-et-Loir) lancent également leurs incubateurs. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus