Economie

Centre d'appels du Stif : la "majorité des emplois" seront localisés en Ile-de-France

,

Publié le

Après la polémique suscitée par la délocalisation au Maroc d'un centre d'appels du Stif, l'organisme public en charge des transports en Ile-de-France, la société lauréate de l'appel d'offres a assuré maintenir une majorité des emplois en France.

Centre d'appels du Stif : la majorité des emplois seront localisés en Ile-de-France © vlima - Flickr - C.C.

La révélation du "dossier" avait provoqué de vifs débats fin juillet. Alors que le gouvernement s'évertuait à mener une croisade contre les délocalisations des centres d'appels, le syndicat des transports parisiens (Stif) avait décidé de transférer un de ses services d'assistance téléphonique au Maroc.

Plus précisément, il a confié à la société B2S le support téléphonique de la délivrance et de la gestion de la "carte solidarité transports". L'occasion d'un bras de fer avec le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, qui avait immédiatemment réagi en exigeant du Stif qu'il reprenne le marché.

Si cette solution a été un temps envisagée, plus question pour le président de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon de reconsidérer le contrat, l'appel d'offres étant une procédure légale dont la violation impliquerait un contentieux administratif long et coûteux.

Le 17 août, le Stif a tenté de mettre fin à la polémique en annonçant avoir obtenu de B2S que "la majorité des emplois" du centre d'appels en question soient localisés en Ile-de-France, sur le site de Gennevilliers, comme annoncé dans un communiqué.

"B2S s'est proposé de créer, par ailleurs, une trentaine d'emplois supplémentaires sur le territoire national avant le démarrage de son contrat", précise le Stif. "B2S s'engage au renforcement de son implantation en Ile-de-France, dans le cadre d'un vaste projet de centre d'appels de dimension européenne regroupant une centaine d'emplois, qui pourrait se concrétiser avant la fin de l'année".

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte