Centrale Nantes teste une éolienne offshore flottante

Partager

C’est dans le cadre de la thèse d’un étudiant que la Région Pays de la Loire a décidé de financer ce projet de l’Ecole centrale de Nantes. Comme l’explique le quotidien Ouest-France dans son reportage, un bassin permet de recréer des conditions réelles d’une mer agitée.

Du vent, des vagues, de quoi tester cette maquette de 3 mètres de haut. "Dans la réalité, elle atteindrait 150 mètres d'envergure, pour une puissance potentielle de 5 mégawatts", explique la quotidien régional.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ce laboratoire flottant est l’un des premiers au monde. Il pourrait permettre de développer ces éoliennes en mer nouvelles générations. Parmi ses avantages, elles pourront être installées plus loin du littoral.



1ère expérimentation d’une éolienne flottante... par Centrale-Nantes

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS