Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Centrale laitière du Maroc : Danone finalise sa prise de contrôle

,

Publié le

Après le rachat des parts de la SNI , Danone boucle sa prise de participation à 67% de la Centrale laitière qui détient 4 usines au Maroc. Le français va lancer une OPA sur le groupe à la bourse de Casablanca.

Centrale laitière du Maroc : Danone finalise sa prise de contrôle

Le français Danone a pris le contrôle à 67% de Central laitière du Maroc, le premier groupe laitier du pays. Cette opération annoncée le 22 février s’est effectuée par l’acquisition d’un bloc d’actions de 37,8% du capital auprès de la SNI (Société Nationale d'Investissement), la holding de la famille royale marocaine qui a longtemps été son premier actionnaire. Le montant de l’opération est de 543 millions d’euros.

Danone détenait déjà depuis 2001 une participation de 29,2% dans le laitier marocain qui exploite sa marque sous licence. De son côté, la SNI poursuit depuis trois ans une stratégie de désengagement de ses actifs opérationnels au profit d’une orientation vers une société de portefeuille. Elle avait été longtemps critiquée pour son poids trop important dans l’économie du royaume.  La SNI vient aussi de céder en même temps que la Centrale Laitière, le solde de 50% de la société de biscuits Bimo du groupe américain Kraft pour 155 millions de dollars. Elle a aussi revendu en février 2012 la société d’huile Lesieur Cristal au groupe coopératif français Sofiproteol.

"une étape majeure dans le développement de Danone au Maroc"

L’opération sur la Centrale Laitière quant à elle valorise ce groupe marocain à environ 1,4 milliard d’euros. Le groupe, dont le PDG est Driss Bencheikh, réalise environ 580 millions d'euros de chiffre d’affaires annuel. Il exploite quatre usines principales (Salé, El Jadida, Fqih Bensalah et Meknès) et un vaste réseau de distribution et collecte dans tout le pays. Danone pour sa part a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 20,8 milliards d’euros (+5.4%) et un résultat net coûtant de 1,8 milliard d’euros (+0,9%).

"Cette prise de contrôle constitue une étape majeure dans le développement de Danone au Maroc, et confirme l’intérêt stratégique du groupe pour l’Afrique du Nord", a indiqué le groupe Danone dirigé par Frank Riboud dans un communiqué. Celui-ci indique aussi que "suite au franchissement à la hausse du seuil de 40% du capital de la Centrale Laitière, Danone est tenu de déposer, dans les prochains jours, une offre publique d'achat obligatoire sur les actions de la société". La société est cotée à la bourse de Casablanca. L’OPA se rapportera seulement au capital flottant, soit moins de 10% de celui-ci. Un fois l’opération bouclée, ce sera donc un des poids lourds de la cote marocaine (15ème capitalisation) qui va sans doute disparaître.

Pierre-Olivier Rouaud

Un groupe prospère
Au premier semestre 2012, Centrale Laitière a réalisé un chiffre d’affaires de 3232 millions de dirhams (290 millions d’euros) en hausse de 6,1%. Son résultat net s’est établi à 262 millions de dirhams (23.4 millions d’euros) en progression de 16 ,1%. "Centrale Laitière poursuit ses efforts de productivité, essentiels pour faire face à la hausse et à la volatilité des prix d’achats des matières laitières stratégiques et des énergies", indiquait son dernier communiqué financier du 25 septembre 2012.

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle