Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

CELLforCURE a inauguré sa plateforme de production de thérapies cellulaires

, , ,

Publié le

La plateforme de CELLforCure en Essonne sera un élément clefs du développement de la filière française des thérapies cellulaires.

CELLforCURE a inauguré sa plateforme de production de thérapies cellulaires © CELLforCURE

Filiale du Laboratoire Français du Fractionnement et des Biotechnologies (LFB), la société CELLforCURE a inauguré, mardi 10 septembre, sa plateforme de production industrielle de thérapies cellulaires aux Ulis (Essonne).

Une passerelle entre recherche amont et production industrielle

Unique en Europe, cette installation permettra d’accompagner jusqu’à la production industrielle les projets de recherche & développement innovants de thérapies cellulaires. Elle permettra dans un premier temps de valider cinq médicaments de thérapie cellulaire en cours de développement dans le cadre du projet C4C.

Ce programme d’un montant de 80 millions d'euros, dont plus de 30 apportés par la Banque Publique d’Investissement au titre des Investissements d’Avenir, a pour objectif de créer une passerelle entre recherche amont et production industrielle dans le domaine des thérapies innovantes. Outre les cinq produits du programme C4C, la nouvelle structure produira dès 2014 pour d’autres clients publics et privés et devrait fonctionner avec une centaine d’emplois.

18 millions d'euros d'investissement

Le nouvel outil, qui a nécessité un investissement de 18 millions d'euros, supporté par le LFB, entrera en fonction dès la fin de cette année. Il aura une capacité annuelle de production de 5000 lots thérapeutiques permettant de traiter un nombre équivalent de patients.

"Le design flexible (de cette plateforme) permet de produire jusqu’à huit médicaments de manières totalement différentes. La plateforme peut aussi accepter tout type cellulaire afin de pouvoir servir tout acteur public ou privé", a précisé Pierre-Noël Lirsac, président de CELLforCURE.

La thérapie cellulaire consiste en l’injection de cellules humaines dans le but de prévenir, de traiter ou d’atténuer une maladie. Il s’agit de réparer des tissus lésés grâce à de nouvelles cellules qui vont les reconstruire.

Un marché à 10 milliards d'euros

Encore émergent, le marché évolue très rapidement et pourrait représenter 10 milliards d'euros de chiffre d’affaires au niveau mondial en 2020. "Le marché n’est pas encore préempté par les grands groupes ce qui permet à des entreprises de taille intermédiaire de le pénétrer", s’est avancé Pierre-Noël Lirsac.

"C’est le projet d’un grand nombre d’acteurs publics et privés qui se sont unis afin de propulser la France à la tête d’une filière d’avenir" s’est félicité Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif qui assistait à l’inauguration.

Cette manifestation a, par ailleurs, été le cadre de la signature de la première collaboration internationale de CELLforCURE. La filiale du LFB a conclu avec la société canadienne Héma-Quebec un partenariat de production qui lui permettra l’accès au continent nord-américain.

Patrick Désavie
 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle